La source de cet article se trouve sur ce site

Saleh Bakri a posé des sacs-poubelle pleins sur la banquette arrière de sa voiture. En ce moment, il déménage. Du coup, il a moins de temps pour lire, apprendre des langues ou jouer aux échecs, une passion qu’il enseigne aux enfants. Parfois, il s’entraîne sur Internet ou bien devant trois ou quatre échiquiers en même temps. C’est Mohammad, son père, qui lui a communiqué ce goût du jeu. Des jeux. Ce dernier est un acteur et un réalisateur majeur de la scène palestinienne depuis plusieurs décennies. Parmi ses cinq fils, trois ont suivi sa voie. Cette convergence atteint un niveau supérieur, entre Saleh et Mohammad, dans Wajib, le nouveau film d’Annemarie Jacir.

Mohammad Bakri y incarne un père, Abu Shadi ; son fils y joue le rôle de son fils, Shadi. Le résumé le plus sec est le suivant : à Nazareth, les deux hommes distribuent, comme le veut la coutume, des invitations pour le mariage de la fille du patriarche. Abu Shadi est resté vivre à Nazareth, il croit dans la préservation des traditions et dans une forme de proximité avec les juifs israéliens. Son fils, lui, est architecte en Italie, préférant l’exil aux compromis. Au gré de leurs déplacements s’esquisse un tableau impressionniste de la société palestinienne, en tout cas de la minorité arabe – musulmane et chrétienne – dans cette ville israélienne très diverse.

Refus des projets israéliens

Un café dans une jolie ruelle de Haïfa, sur la côte. Les cheveux bouclés en bataille, la barbe indisciplinée, Saleh Bakri cache ses calots bleus derrière des lunettes de soleil. Il a des gestes langoureux, une voix volontairement traînante qui lui permet de mieux choisir ses mots en anglais. Il tire du tabac d’une pochette en cuir et roule une cigarette. Lorsque le sujet abordé devient sensible, il ralentit encore pour se concentrer. On lui parle de cette ville douce, où Arabes et Juifs se mélangent sans heurts. « Cliché ! » Il s’éveille.

« Il n’y a pas de coexistence…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.