La source de cet article se trouve sur ce site

Les trois jeunes hongkongais condamnés pour « rassemblement illégal » après les manifestations prodémocratiques de l’automne 2014 ont gagné en appel. Mais, « la justice n’a pas été rendue, » estiment-ils.

A eux trois, ils incarnent la « révolte des parapluies », le mouvement prodémocratique qui, à l’automne 2014, balaya Hongkong. Cette campagne de désobéissance civile entraîna manifestations de rue et sit-in géants dans le coeur de l’ex-colonie britannique, à l’ombre des tours de bureaux du quartier des affaires.  

Vous souhaitez lire la suite ?

Abonnez-vous à L’Express et accédez à tous les articles de la rédaction, sur tous les supports.

Profitez du 1er mois gratuit, sans engagement

J’en profite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here