La source de cet article se trouve sur ce site

Pour la seule journée de jeudi, 58 civils ont péri sous les bombes de l’armée de l’air syrienne qui poursuivait ses frappes sur plusieurs localités de cette vaste région, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Parmi eux, 21 sont morts dans la localité d’Arbine et 19 dans celle de Jisrine.

Il s’agit du quatrième jour de bombardements aériens intensifs des forces du régime contre cette région où quelque 400.000 habitants sont assiégés depuis 2013.

« Crime de guerre »

Le pouvoir syrien a qualifié jeudi de « crime de guerre » les frappes de la coalition antidjihadiste menée par Washington qui ont tué au moins 100 combattants prorégime dans la province de Deir Ezzor, en riposte à une attaque contre le QG d’une coalition arabo-kurde soutenue par Washington.

Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations unies et au président du Conseil de sécurité de l’ONU, le ministère syrien des Affaires étrangères a souligné que « cette nouvelle agression constitue un crime de guerre

210 morts en 4 jours

Plus de 210 civils ont été tués et des centaines blessés dans les raids aériens intensifs menés depuis lundi par le régime syrien contre le fief rebelle de la Ghouta orientale, près de Damas, a indiqué jeudi une ONG.

Durant la seule journée de mardi, le bilan s’était élevé à 80 morts, l’un des plus lourds depuis des années, contre 31 victimes lundi et 38 mercredi. Au moins six localités ont été touchées jeudi dont celle de Jisrine, où huit civils ont péri, selon l’Observatoire.

A Jisrine, un homme portant sa fille blessée s’est précipité vers une ambulance de la Défense civile, au milieu des gravats et de la poussière, alors qu’une femme était évacuée de sous les décombres, selon un correspondant de l’AFP sur place. Les dépouilles de deux petites filles jonchaient le sol.

« Deux mosquées et une école ont été visées. Lorsque nous sommes arrivés sur place pour évacuer les victimes, un autre raid a été effectué« , affirme Mouayyed el-Hassem, un volontaire au sein de la Défense civile syrienne.

Syrie: attaque du régime syrien en Ghouta orientale, le 06 février

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.