100 mètres de long ! La lettre écrite par des enfants de Gaza pour dénoncer les violations israéliennes

15

Mardi 28 juin à Gaza, des enfants ont déroulé une lettre de 100 mètres de long sous les fenêtres du siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Dans cette lettre qu’ils ont rédigée, les enfants de détenus palestiniens décrivent et dénoncent les souffrances de leurs parents retenus dans les geôles israéliennes.

La remise de la lettre s’est déroulée lors d’une conférence de presse organisée par l’Association Wa’ed des prisonniers et ex-prisonniers devant le siège de la Croix-Rouge à Gaza avec la participation de citoyens, d’éditeurs et d’institutions concernées par les droits des prisonniers.

A sa réception, Nicholas Gerard, chef adjoint du bureau du CICR à Gaza, a déclaré : « Je ne peux imaginer la souffrance et la douleur que les enfants doivent ressentir lorsqu’ils sont séparés de leurs proches. »

Les délégués du CICR visitent les détenus palestiniens dans les prisons israéliennes. Ils assurent les contacts familiaux essentiels par le biais de messages et salutations orales et via leur programme de visites familiales, coordonné avec les autorités israéliennes, explique l’organisation sur son site Internet.

Actuellement, six prisonniers palestiniens sont en grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention tandis que plus de 4 700 palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes. Nombre d’entre eux ne sont pas autorisés à recevoir la visite de leur famille ou sont maintenus à l’isolement pendant de longues périodes.

Parmi les personnes détenues, plus de 600 sont en détention administrative – sans inculpation ni jugement – pour des périodes renouvelables de six mois. Amnesty International qualifie cette pratique de « cruelle et injuste » en ce qu’elle « contribue à maintenir le système d’apartheid israélien à l’encontre des Palestiniens ».

Photo : Mohammed Asad / Middle East Monitor

Sources : Quds News Network et Middle East Monitor

SourceFRANCE-PALESTINE.ORG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici