A Berlin, « Synonymes », 1er film israélien à obtenir l’Ours d’or.

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Au festival du film de Berlin, la récompense suprême, l’Ours d’or, a été décerné pour la première fois à un film israélien, « Synonymes » de l’Israélien Nadav Lapid, dont le personnage principal est un jeune ancien soldat de Tsahal, qui s’expatrie en France et qui s’inspire de son propre itinéraire au début des années 2000.

Prime à l’originalité et à l’audace. Dans le film, on y voit un étudiant, Yoav, débarquer dans la capitale française. Il se met à nu littéralement et métaphoriquement, en quête d’une identité différente de sa nationalité. Il refuse désormais de parler hébreu par opposition à la politique israélienne.

En recevant son prix, le réalisateur lui-même reconnaît que ce film aussi burlesque que tragique, de production française, pourrait créer un scandale en Israël.

« Le film aborde le problème de l’âme collective israélienne » contemporaine qui « est incarnée par un mélange d’hommes forts, violents et fidèles à leur pays, sans ressentir de doutes, sans réserve », a dit le metteur en scène, dans une allusion à la montée en puissance du sentiment nationaliste dans son pays. C’est un questionnement sur la difficulté d’être Israélien mais aussi sur l’identité en général, car si le personnage, incarné par Tom Mercier, décide de rejeter sa culture et sa langue, d’apprendre le français dans un dictionnaire et de se faire adopter par la France, il en découvre aussi des aspects moins plaisants.

Nadav Lapid, né le 8 avril 1975 à Tel-Aviv, est un réalisateur, scénariste, écrivain et critique littéraire israélien. Il est né dans une famille d’artistes, Nadav Lapid a suivi des études d’histoire et de philosophie à l’université de Tel Aviv et à l’université Paris VIII. Il a travaillé comme journaliste sportif avant d’entreprendre sa carrière cinématographique.

Par ailleurs, la Berlinale a également distingué le film « Grâce à Dieu » du Français François Ozon.

Source : Le Monde & Israël Valley

ARTICLES POPULAIRES

2 Commentaires

  1. HONTE a ce réalisateur, mais Bravo l’Allemagne , pour sa perseverance dans son ANTISÉMITISME……..
    Un Film plein de haine pour la JUIVERIE comme il dit………………

    • J’ai écouté ce lauréat parler de l’idée de son film, ce type est à vomir.
      Je me demande s’il n’y a pas une forme d’encouragements de tous les gauchistes puissants (hélas) et fortunés pour faire miroiter des honneurs et des biens (même en espèces sonnantes et qui font trébucher) à des gens mal dans leur peau misérable pour cracher sur Israël, le judaïsme et l’honneur d’un peuple, à travers des écrits, des chansons, des films et des paroles lors d’interviews, leur donnant une grande diffusion.
      Soros en est un exemple, et il y en a beaucoup d’autres ; cette sphère gauchiste (sinistre en latin) et, depuis 67 devenue aussi islamo-gauchiste, poursuit les Juifs de sa haine.
      Mais il ne faut pas se tromper, nous avons l’habitude de traiter ces gens d’antisémites ; en fait leur combat vise tout autre ‘chose’. il a commencé il y a 3800 ans environ, avant qu’Abraham ne fut cité dans le Pentateuque. Rappelez-vous : « venez construisons-nous une ville et une tour qui atteigne le ciel … » Nos sages nous disent que c’était pour faire la guerre à Dieu. Mais Dieu est inatteignable, alors ils se retournent contre son choix, son peuple qu’il a élu.
      Ces individus ne savent pas qu’il y a une morale, car en nous visant, c’est Dieu qu’ils veulent atteindre, ils ne savent pas à Qui ils s’attaquent … la punition arrive parce que Dieu est de retour.
      Attention, le temps de Dieu n’est pas le même que celui de notre système solaire, j’écris cela pour les impatients.
      N.B. : Pour tous ceux qui pensent que c’est le même Dieu, je leur dit NON, notre Dieu est Un Dieu de vie, rappelez-vous le texte Chap. 1 : « Il les bénit en leur disant croissez et multipliez… »
      Donc la vie est une bénédiction divine. tout autre est le dieu de l’islam quand ils crient sans arrêt comme pour s’en assurer : Allah hou akbar, traduit trop facilement par Allah Lui est grand, car sachez que l’Arabie (berceau de l’islam et tout le Yémen) ont été judaïsés deux fois , eu IIIe siècle sous le roi Malkikarib (mon roi proche, en hébreu), et au Ve siècle sous le roi Michel, et donc l’hébreu, ils connaissent. Si vous écrivez en hébreu Allah hou akbar, vous pouvez lire aussi Allah hou hakever ce qui signifie Dieu Lui est la tombe. ceci explique l’amour du meurtre d’autrui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires