A la Une: Corona Virus en Israël: 78 malades ce mercredi matin……On fait le point sur les dernières infos

28

78 patients ont été diagnostiqués positif au Corona Virus en Israël ce mercredi matin, le plus jeune malade est un enfant de 9 ans. Plusieurs nouvelles mesures ont été prises par le gouvernement pour tenté de mettre fin à l’épidémie……..Détails………

Sommaire

– Le point en Israël 

– Israël demande à tous les voyageurs de se mettre en isolement
– Le coronavirus décime l’industrie du tourisme
– Israël interdit les rassemblements de plus de 2.000 personnes
– Israël ferme sa frontière terrestre avec l’Egypte
– Israël ferme la gare de l’aéroport international de Tel Aviv aux passagers entrants
– Israël interdit aux soldats de retour de l’étranger de rentrer dans ses bases pendant 2 semaines
– Wizz Air suspend ses vols vers l’Italie et Israël
– Netanyahu: « il n’y a aucune raison de prendre d’assaut les supermarchés »
– Malgré les directives du ministère de la Santé, le Festival du Film Français en Israël est maintenu
– Jérusalem: Les forces de l’ordre israéliennes en combinaison à un check-point (Video)
– Bilan mondial
– Le village de Einav (Judée Samarie) en quarantaine 
– Turkish Airlines restreint ses vols à destination d’Israël 

————————————————-


Le point en Israël 


Le Corona Virus continue de se propager en Israël et ce mecredi matin, le bilan est de 78 malades, cela fait 25 nouveaux malades en 24 heures.

Le patient 70 est un enfant de 9 ans de retour de Madrid.
Un résident de 24 ans du Gush Etzion de retour de New York est également atteint.

Israël demande à tous les voyageurs de se mettre en isolement


À partir du jeudi 12 mars 2020 à 20h00 (heure d’Israël), « tous les visiteurs qui souhaitent entrer en Israël, en provenance du monde entier et de nationalité israélienne et/ou autres, devront attester qu’ils peuvent se mettre en isolement pendant 14 jours », indique l’OT d’Israël dans un communiqué.

Cette période d’isolement ne peut pas être organisée dans un hôtel ou tout autre logement autre qu’une résidence privée.
Pour la France, comme la Chine, la Corée du Sud, le Japon, Taïwan, Hong Kong, Thaïlande, Macao, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse, l’Autriche et l’Egypte, l’attestation de mise en isolement est déjà en cours et exigée depuis le mercredi 4 mars 2020.
Le formulaire de demande d’autorisation spéciale doit être retiré sur le site du Consulat d’Israël en France. Il doit être rempli et signé et renvoyé au plus tard 5 jours ouvrables avant la date de départ prévue.
Les touristes se trouvant déjà en Israël ou arrivant avant le 12 mars 2020 à 20h00, peuvent continuer leur itinéraire de voyage tout en respectant les directives suivantes :
1. Si le touriste ne se sent pas bien, les intervenants santé doivent être appelés (au 101)
2. Des mesures d’hygiène appropriées doivent être prises
3. Les zones publiques surpeuplées doivent être évitées
4. L’agent ou le guide doit tenir compte de tous les sites visités.

Les passages terrestres vers la Jordanie seront désormais fermés


Les touristes visitant Israël et qui ont des vols depuis la Jordanie (ou vice versa), – doivent se rendre à la frontière 6 heures avant le vol avec leurs billets d’avion en preuve.

Toutefois, les personnes n’ayant pas la nationalité israélienne peuvent être autorisées à pénétrer sur le territoire israélien. Pour cela, ils doivent s’engager par écrit à respecter une période de confinement de 14 jours à domicile (le séjour en hôtel, Airbnb ou résidence étudiante n’est pas accepté) et communiquer les coordonnées de leur lieu de confinement.

Le coronavirus décime l’industrie du tourisme


Le président de l’association hôtelière en Israël a déclaré lundi que l’industrie faisait face à la pire crise de son histoire alors que les revenus du tourisme chutaient face à l’épidémie de coronavirus, et a averti qu’une injection financière de l’État était la seule chose qui pourrait sauver l’industrie du tourisme.

« Si l’aide gouvernementale immédiate n’est pas disponible, des licenciements massifs commenceront et le secteur perdra plus de la moitié de ses employés », a déclaré le président de l’Association des hôtels d’Israël, Amir Hayek, au site d’informations économiques Globes.
Ses commentaires ont précédé l’annonce attendue que les voyageurs du monde entier devront entrer en quarantaine à leur domicile après être entrés en Israël.
« La fermeture prévue des frontières d’Israël aux entrées touristiques du monde entier coûtera immédiatement au secteur 6 milliards de shekels [1,7 milliard de dollars] par an », a déclaré M. Hayek.
« Il y aura des licenciements massifs et des dizaines d’hôtels fermeront leurs portes. L’industrie hôtelière n’a jamais été dans une situation aussi désastreuse. Les chaînes hôtelières consolident les hôtels proches les uns des autres, tandis que les hôtels isolés sont sur le point de fermer, » a-t-il averti.
M. Hayek a également affirmé que les taux d’occupation des chambres d’hôtel étaient tombés à moins de 40%, avec la pire baisse observée à Jérusalem et à Tel-Aviv. 
Il y avait une inquiétude particulière avant les fêtes d’avril de la Pâque  – généralement une période exceptionnelle de l’année pour les touristes juifs et chrétiens.

Israël interdit les rassemblements de plus de 2.000 personnes


Le ministère israélien de la Santé a demandé mardi au public de s’abstenir d’organiser des événements de plus de 2.000 personnes en raison de l’épidémie de COVID-19.

Cette interdiction affectera notamment les événements sportifs, comme les matchs des ligues locales de football et de basket-ball, ou encore le match de basket de l’EuroLigue qui opposera jeudi le Maccabi de Tel Aviv – le champion d’Israël – à l’équipe espagnole de Baskonia.
Le ministère a également interdit les visites dans les hôpitaux et les maisons de retraite. 
Les rencontres entre les résidents des maisons de retraites et les membres de leur famille ou d’autres invités auront donc uniquement lieu à l’extérieur des installations.

Israël ferme sa frontière terrestre avec l’Egypte


Selon la Public Broadcasting Corporation du pays, Israël a fermé sa frontière terrestre avec l’Égypte à 17h00 heure locale (15 00GMT). Vendredi, Israël a fermé ses frontières avec la Syrie et le Liban dans un contexte de craintes croissantes d’une épidémie de coronavirus. 

L’Egypte a déclaré que le virus connu sous le nom de COVID-19 a été détecté chez 33 personnes sur un bateau de tourisme dans le sud du pays, dont trois ressortissants égyptiens.

Israël ferme la gare de l’aéroport international de Tel Aviv aux passagers entrants


Israël a décidé de fermer la gare ferroviaire de l’aéroport international de Tel Aviv-David Ben Gourion pour les passagers arrivant en Israël du fait de l’épidémie de coronavirus, a annoncé mardi le ministère des Transports de l’Etat hébreu.

L’interdiction, qui prendra effet mercredi matin, intervient après une décision prise lundi par le gouvernement israélien exigeant que toute personne arrivant en Israël observe immédiatement une quarantaine de 14 jours.
L’entrée à la gare de l’aéroport ne sera autorisée que pour les passagers des vols intérieurs et les employés de l’aéroport.

Israël interdit aux soldats de retour de l’étranger de rentrer dans ses bases pendant 2 semaines


Les Forces de défense israéliennes (IDF) ont annoncé lundi que les soldats israéliens de retour de l’étranger ne seraient pas autorisés à rentrer dans les bases de l’armée pendant deux semaines en raison des craintes liées à l’épidémie de coronavirus.

Près de 2.100 soldats israéliens sont actuellement en quarantaine, dont la plupart sont rentrés de vacances à l’étranger à titre privé et certains autres ont été en contact avec des cas d’infection.
Environ 300 soldats ont achevé leur quarantaine de 14 jours et sont retournés dans leur unité.
Depuis le 6 mars, les soldats israéliens ne sont pas autorisés à quitter Israël, que ce soit en mission ou à titre privé.
L’armée israélienne a également limité le nombre de participants aux activités militaires à 100 pour les activités en milieu clos et à 500 pour les activités en extérieur.

Wizz Air suspend ses vols vers l’Italie et Israël


La compagnie hongroise à bas coût Wizz Air, particulièrement implantée en Europe centrale, a annoncé mardi la suspension de tous ses vols vers l’Italie et Israël après l’annonce par ces deux pays de mesures draconiennes contre la propagation du coronavirus.

Wizz Air précise dans un communiqué que ses liaisons vers l’ensemble des 14 destinations italiennes qu’elle dessert sont suspendues jusqu’au 3 avril tandis que les vols vers Israël le sont jusqu’au 23 mars.
Le gouvernement italien a annoncé lundi soir sa décision de confiner l’ensemble du pays pour enrayer l’épidémie de coronavirus. Israël a annoncé le même jour le placement en quarantaine pour deux semaines de toute personne entrant dans le pays.
Wizz Air, qui se présente comme la plus grande compagnie à bas coût en Europe centrale et orientale, couvre 151 destinations dans 44 pays et a connu un fort développement ces dernières années dans des pays comme la Hongrie, la Pologne, l’Ukraine, la Roumanie, l’Autriche ou la République tchèque.
Entre septembre 2018 et septembre 2019, la compagnie a transporté plus de 37 millions de passagers.
Les aéroports européens subissent un « choc sans précédent » avec la baisse du trafic liée à la propagation du COVID-19 et l’Italie, en situation de confinement total depuis lundi, risque un effondrement de sa connectivité aérienne, a indiqué mardi l’organisation d’aéroports ACI Europe.

Netanyahu: « il n’y a aucune raison de prendre d’assaut les supermarchés »


Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a appelé mardi soir au calme dans une déclaration vidéo dans un contexte de crise sanitaire marquée par l’épidémie du conoravirus.

« Il n’y a aucune raison de prendre d’assaut les supermarchés », a-t-il dit au milieu des informations faisant état d’étagères vides dans les épiceries du pays.
M. Netanyahou a affirmé que la plupart des approvisionnements alimentaires d’Israël proviennent de la mer, où il n’existe actuellement aucune restriction de transit.

Malgré les directives du ministère de la Santé, le Festival du Film Français en Israël est maintenu


Malgré les récentes directives prises par le Ministre de la santé israélien, le Festival du Film Français en Israël est maintenu et se déroulera du 18 au 30 mars 2020, un peu partout en Israël.

Les objectifs de ce festival sont de permettre aux publics israélien et francophone en Israël de découvrir ou (re) découvrir le cinéma français contemporain. 
En ouverture et en clôture de ce festival seront projetés deux films populaires, chacun dans son genre cinématographique, notamment « Donne-moi des ailes » de Nicolas Vanier: un voyage poétique au-dessus des pays scandinaves.
Le festival recevra la réalisatrice franco-israélienne Keren Ben Rafael pour son film « A cœur battant » (« The End of Love ») avec Judith Chemla.
Découvert au festival du film de Venise, le film raconte l’histoire d’un couple mis à rude épreuve par la distance : elle à Paris avec leur enfant, et lui à Tel Aviv, dans sa ville natale.
En outre, les réalisatrices seront particulièrement à l’honneur de cette 17e édition du festival avec « Sol » de Jézabel Marques, avec Chantal Lauby et Camille Chamoux. Le Festival a également sélectionné le film de Géraldine Nakache, « J’irai où tu iras », sur les relations conflictuelles entre deux sœurs que tout oppose.
Enfin, pour la première fois, le festival proposera de découvrir un documentaire, « Le regard de Charles » de Marc Di Domenico. Dans ce film, c’est Charles Aznavour qui tient la caméra, une caméra offerte par Edit Piaf en 1948.

Jérusalem: Les forces de l’ordre israéliennes en combinaison à un check-point (Video)


Des membres des forces de l’ordre israéliennes portent des combinaisons protectrices alors qu’ils contrôlent des véhicules au check-point de Walajah à Jérusalem, sur une route menant à Bethléem en Judée Samarie.

Les autorités israéliennes, en coordination avec l’Autorité palestinienne, ont empêché vendredi l’entrée et la sortie de touristes à Bethléem, en raison de la découverte de premiers cas de nouveau coronavirus.



Bilan mondial


L’épidémie de coronavirus Covid-19 a franchi mardi le cap des 4.000 morts, avec 17 nouveaux décès en Chine, selon un comptage mondial établi par l’AFP. Le nombre des cas dépasse dorénavant les 113.000, dans 101 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP. 

Les conséquences sont colossales sur le système financier, les grandes places européennes et celle de New York ayant plongé d’environ 20% depuis le début de l’année, sous l’effet conjugué de l’épidémie et de la chute des prix du pétrole qui y est liée.
Quelque 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux à compter de mardi, conformément à un décret pris par le gouvernement de Rome, sans précédent dans le monde, afin de lutter contre le coronavirus dont la progression a déjà tué plus de 4.000 personnes. 
« Tutti a casa » (tous à la maison), « tout ferme »: les titres de la presse italienne résument ainsi mardi le nouveau décret signé par le chef du gouvernement Giuseppe Conte, qui étend à toute l’Italie les mesures drastiques confinant depuis dimanche un quart de la population dans le nord du pays. « Je vais signer un décret que l’on peut résumer ainsi: Je reste chez moi. 
Il n’y aura plus de zone rouge dans la péninsule (…) L’Italie toute entière deviendra une zone protégée », a-t-il affirmé sur un ton grave lors d’un point presse au siège du gouvernement à Rome. 
Tous les Italiens devront « éviter les déplacements » sauf pour aller travailler, pour se ravitailler ou encore pour des soins médicaux. Les rassemblements sont également prohibés.

EUROPE


Toute l’Union européenne est désormais touchée, avec l’annonce lundi de deux premiers cas à Chypre.


Italie: pays membre du G7, devient le premier pays de la planète à généraliser des mesures aussi draconiennes pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus, qui a déjà fait 463 morts et plusde 9.000 cas.

L’Italie a par ailleurs enregistré 168 décès dus au coronavirus sur l’unique journée de mardi, portant à 631 le nombre de morts dans le pays, indique la protection civile italienne. 
Le nombre total de personnes infectées s’élève désormais à 10.149. Parmi elles, 877 se trouvent aux soins intensifs. La plupart des porteurs du virus sont localisés au nord de la Botte, dont 5.791 en Lombardie, 1.533 en Émilie-Romagne et 856 en Vénétie.  
France: l’épidémie de coronavirus a causé 33 décès et 1.784 personnes ont été contaminées au total, soit 372 cas supplémentaires et la plus forte augmentation en 24 heures, a annoncé mardi soir le ministère de la Santé. Parmi les malades, 86 sont dans un état grave.
Un rassemblement de 3.500 « Schtroumpfs » samedi à Landerneau (Finistère), en pleine crise du coronavirus, s’est taillé un joli succès, suite à la diffusion d’une vidéo de l’événement sur les réseaux sociaux, mais s’est aussi attiré les critiques de la presse italienne, qui dénonce un rassemblement « irresponsable ».
L’Irlande a annulé les parades prévues à Dublin et à Cork pour la Saint-Patrick le 17 mars.
En République tchèque, les écoles primaires et secondaires seront fermées à partir de mercredi jusqu’à nouvel ordre, a déclaré le Premier ministre tchèque Andrej Babis, imposant également une interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes dans ce pays de 10,6 millions d’habitants.
La Pologne a interdit les rassemblements de masse et étendu les contrôles sanitaires déjà en place aux frontières allemandes et tchèques pour protéger également l’Ukraine, le Bélarus et la Lituanie.
En Allemagne, dans la petite ville allemande de Groß-Gerau, pas besoin de sortir de la voiture pour un dépistage de coronavirus: l’hôpital local accueille désormais des patients à risque sur le parking.
Le Danemark va suspendre les liaisons aériennes avec les zones les plus touchées par le nouveau coronavirus et a recommandé mardi d’éviter les transports en commun aux heures de pointe pour contrer la progression du virus.
L’Espagne a décidé mardi d’interdire tous les vols entre l’Italie et sa nation jusqu’au 25 mars afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus dont le nombre de cas continue de bondir, selon le Journal officiel.
Chypre: les autorités locales ont ordonné, mardi, la fermeture temporaire du principal hôpital de Chypre, ainsi que celle des écoles de la capitale et l’interdiction de tout rassemblement, après la découverte de deux cas de coronavirus. 
L’une des deux personnes infectées est le principal chirurgien cardiologue de l’hôpital central de Nicosie, selon le ministère de la Santé. Âgé de 64 ans, cet homme, de nationalité chypriote, a contracté la maladie lors d’un voyage au Royaume-Uni et aurait exercé plusieurs jours à l’hôpital, d’après la même source.  
La Grèce a annoncé mardi la fermeture de toutes les écoles, crèches et universités pour deux semaines afin de « ralentir la propagation » du nouveau coronavirus, qui a contaminé à ce jour 89 personnes dans plusieurs régions grecques. 
« Le gouvernement a décidé de suspendre les activités de tous les établissements scolaires dans tout le pays pendant 14 jours », a annoncé à la presse le ministre de la Santé Vassilis Kikilias.

ASIE


La Chine semble sortir de l’ornière avec seulement 17 décès en 24 heures et une progression quotidienne de la maladie (19 cas) au plus bas depuis janvier. « La propagation de l’épidémie est pratiquement jugulée », s’est félicité le président Xi Jinping lors d’une visite surprise à Wuhan, la ville-épicentre du Covid-19 bouclée depuis le 23 janvier.

Les grandes Bourses asiatiques repartaient à la hausse mardi matin, soulagées par un rebond des prix du pétrole après leur krach de la veille.
Les ventes automobiles en Chine se sont effondrées sur un an en février (-78,4%), a annoncé une fédération professionnelle, le premier marché automobile mondial étant paralysé par l’épidémie du nouveau coronavirus. Quelque 124.649 voitures particulières ont été vendues le mois dernier contre 575.791 il y a an sur cette période.
Au Japon, le virus a infecté plus de 500 personnes et a provoqué 9 décès. L’épidémie mondiale a soulevé des doutes sur la possibilité d’organiser les Jeux olympiques, dont l’ouverture est prévue le 24 juillet, même si les autorités affirment régulièrement que les préparatifs se poursuivent comme prévu.
L’Iran a annoncé mardi la mort de 54 personnes supplémentaires infectées par le nouveau coronavirus, le plus lourd bilan en une journée depuis le début de l’épidémie dans ce pays, l’un des plus touchés au monde. 
Ce nouveau bilan porte à 291 le nombre de personnes tuées par le Covid-19 en République islamique, selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour. 
44 personnes sont mortes intoxiquées après avoir bu de l’alcool frelaté à la suite d’une rumeur selon laquelle les boissons alcoolisées aideraient à guérir du nouveau coronavirus.

AMÉRIQUE


Le Canada a annoncé lundi un premier décès lié au coronavirus, un octogénaire mort des suites de l’infection dans une maison de retraite médicalisée de la Colombie-Britannique.

États-Unis: le bilan s’est alourdi. On compte plus de 500 cas de contamination. Plusieurs Etats, sur la trentaine affectés, ont décrété l’état d’urgence pour débloquer des ressources fédérales.
Face au coronavirus, une série d’universités américaines généralisent les cours en ligne: les prestigieux établissements de Harvard, Princeton, Columbia, Berkeley, qui comptent des dizaines de milliers d’étudiants, ont annoncé la suspension totale ou partielle de leurs cours physiques pour passer à l’enseignement virtuel.

AFRIQUE


Le Maroc a annoncé mardi un premier décès lié au nouveau coronavirus, une femme de 89 ans qui souffrait de maladies chroniques, selon le ministère de la Santé.

Tunisie: les autorités ont annoncé lundi la suspension des liaisons maritimes avec l’Italie, par mesure de précaution contre la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus en Tunisie où cinq cas ont été confirmés.
République démocratique du Congo: un premier cas de nouveau coronavirus a été diagnostiqué dans la capitale Kinshasa, plus grande ville d’Afrique francophone, a annoncé mardi le ministre de la Santé, le docteur Eteni Longondo. 
« C’est un Belge qui est ici depuis quelques jours, et que l’on suivait. Les examens ont montré des résultats positifs », a déclaré le ministre à l’AFP.

Le village de Einav (Judée Samarie) en quarantaine 

Einav, une ville juive de Judée Samarie qui abrite 170 familles, paie un tribut particulièrement lourd au coronavirus et aux mesures strictes de quarantaine imposées en Israël. 
Depuis le 10 mars, plus d’une centaine d’habitants de cette localité se trouvent en effet confinés chez eux, en attendant la fin de la période d’incubation du virus fixée à deux semaines. 
Ces mesures drastiques ont été prises après que le Covid-19 a été identifié chez un résident, secouriste du Magen David Adom, qui a ensuite contaminé ses proches. Ce père de famille ainsi que son épouse et deux de leurs enfants, tous porteurs du virus, ont été placés à l’isolement au centre médical Sheba de Tel Hashomer près de Tel-Aviv. La mère travaillant dans une école maternelle de la localité, une directive émise par le Conseil régional de Samarie a également imposé la mise en quarantaine des enfants fréquentant l’établissement ainsi que de leurs familles.
Yossi Dagan, président du Conseil régional de Samarie, n’a pas caché son inquiétude alors que le nombre de personnes infectées dans le village devrait probablement augmenter : « La situation est très préoccupante », a-t-il déclaré, « mais nous sommes déterminés à appliquer toutes les mesures nécessaires afin de protéger la population. » 

Turkish Airlines restreint ses vols à destination d’Israël 

Une information publiée sur le site internet de la compagnie aérienne turque Turkish Airlines, rappelle que le gouvernement israélien avait annoncé qu’à compter du 9 mars 2020, tous les citoyens israéliens qui retournent de l’étranger, sans distinction de pays, seront assignés à résidence pendant 14 jours en raison des cas de coronavirus détectés.
Selon la décision, les citoyens étrangers et israéliens qui se rendront en Israël, seront placés en quarantaine. 

« Au terme de cette décision du gouvernement israélien, Turkish Airlines qui effectue 10 vols par jour en Israël, diminuera ses vols, à 4 vols par jour entre les 11 et 12 mars, puis à 2 vols par jour entre les 13 et 31 mars 2020 », note la déclaration de la compagnie aérienne turque Turkish Airlines.


Source Koide9enisrael + Tour Mag + I24News + Xinhuanet + Actu Cameroun + Xinhuanet + Xinhuanet + La Presse + I24News + I24News + Boursorama + RTL + I24News + TRT

Vous nous aimez, prouvez-le….

SourceKOIDE9ENISRAEL.BLOGPOST.COM