A Lod, Jénine, Hébron et Jérusalem, des foules en colère

23

Journée à hauts risques 

En vue de ses funérailles, le corps de la journaliste Shureen Abu Akala, vient de quitter l’hôpital à bord d’un véhicule au milieu d’énormes bousculades, malgré un déploiement de forces important. Hier, en présence du Président Mahmoud Abbas, au siège de l’Autorité palestinienne, un hommage officiel lui a été rendu, la question des circonstances de sa mort faisant débat, l’Autorité palestinienne refusant de transmettre la balle qui permettrait de mettre un terme aux polémiques. Pour les médias et les réseaux sociaux propalestiniens, avec ou sans enquête, le seul coupable est Israël. Les funérailles auront lieu dans une église de Jérusalem, ville où elle avait grandi, précisent certains commentateurs.

A Jérusalem, Lod, Hebron

Au même moment, Jérusalem voit se développer des troubles graves notamment à Shaar Yafo, tandis qu’à Lod la marche en mémoire des émeutes de l’an passé durant le conflit avec Gaza se déroule avec des violences et des pierres jetées sur les maisons appartenant à des juifs, une contre manifestation avec des drapeaux israéliens s’est rassemblée. A Hebron, également les maisons des familles juives ont été attaquées et un garçon blessé.

A Jénine

En début de matinée Tsahal est entré à Jénine à la recherche d’un terroriste. Sa maison a été encerclée et après plusieurs heures finalement le terroriste a été arrêté. Blessé il a été transféré à l’hôpital. Il semblerait qu’il détienne des informations concernant les circonstances de la mort de la journaliste.

JForum – Groupe Israël Eternel

SourceJFORUM.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici