La source de cet article se trouve sur ce site

Nouvelle victoire de la préfecture face au maire de Vandœuvre. Le tribunal administratif vient, en effet, de donner raison au représentant de l’Etat en Meurthe-et-Moselle dans le dossier concernant le « leader » palestinien, Marouane Barghouti……..Détails……..



Ce dernier qui est emprisonné en Israël depuis seize ans, est une personnalité très controversée. 
Il est considéré par les uns comme un dangereux terroriste et par les autres comme le nouveau Mandela.
C’est le point de vue du maire de Vandœuvre, Stéphane Hablot, qui l’a fait citoyen d’honneur de sa ville. 
Mais le préfet s’y est opposé. Il a saisi le tribunal administratif qui a annulé en mai dernier la délibération. Et cela au motif que la compétence des communes se limite aux affaires qui ont un « intérêt local ».
Cela n’a pas empêché le maire de Vandœuvre de reprendre un mois plus tard, le 27 juin, une nouvelle délibération concernant Marouane Barghouti. Cette fois pour réclamer sa libération. Conséquence : le préfet a de nouveau saisi le tribunal administratif.
Le dossier a été plaidé le 17 décembre dernier. Le jugement est tombé il y a quelques jours. Malgré une mobilisation et une manif de l’association France Palestine Solidarité au moment du procès, le tribunal administratif est resté inflexible.
Il a donné raison au préfet et annulé la délibération réclamant la libération de Barghouti. Pourquoi ? Toujours pour la même raison. Car la délibération « doit être regardée comme manifestant une prise de position dans un conflit international » et n’a pas « d’intérêt local ».
Contacté, le maire de Vandœuvre a annoncé qu’il ne ferait pas appel : « Le tribunal a pris une décision sur la forme que je respecte. Sur le fond, cela ne change rien. 
L’hommage à Marouane Barghouti a déjà eu lieu lorsque sa femme a été reçue à Vandœuvre le 30 juin dernier (photo ci-dessus). C’est l’essentiel ».
Sur le même thème et pour la même raison, le tribunal administratif a également annulé une délibération de la municipalité de Villerupt faisant de l’architerroriste palestinien un citoyen d’honneur de la ville.
Source L’Est Republicain

Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here