La source de cet article se trouve sur ce site


Deux tableaux du maître expressionniste Emil Nolde agrémentaient le bureau d’Angela Merkel, jusqu’à ce que la chancelière allemande décide de les rendre, à l’heure où une exposition revient sur les relations du peintre avec le nazisme……..Détails………



Deux tableaux d’Emil Nolde décoraient les bureaux d’Angela Merkel depuis 13 ans. Ils ont été décrochés au cours des derniers jours, et ils ne seront pas remplacés. 
A l’origine de la disgrâce du peintre à la chancellerie : une exposition qui met l’accent sur l’antisémitisme de cet artiste considéré comme l’un des meilleurs de son époque.
On savait de longue date que Nolde avait soutenu le nazisme. Mais l’ouverture de ses archives voici trois ans à deux historiens de l’art a mis en avant la virulence de sa haine des juifs. 
En accord avec l’idéologie nazie, Nolde a d’autant moins accepté sa mise au ban de la société artistique par Hitler pour qui ses paysages bariolés en faisaient un artiste dégénéré.
« Merkel a raison de bannir de son bureau les oeuvres d’un homme qui a soutenu le nazisme », commente le social-démocrate Thomas Oppermann. La décision fait pourtant polémique. 
La fondation des marchands d’art rappelle qu’Angela Merkel assiste chaque année au Festival de Bayreuth consacré à la musique du très antisémite Wagner.

Source RFi

Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here