La source de cet article se trouve sur ce site

A chaque fois qu’un Juif est assassiné, la présomption d’antisémitisme est forcément présente. Il ne s’agit pas de paranoïa ou de « victimisation » mais d’une simple logique presque de « profiler ». Comme à chaque fois qu’un enfant est enlevé, il faut craindre que l’un des motifs principaux de l’enlèvement soit la pédophilie parce les cas sont nombreux, il faut envisager le motif ou la tendance antisémite dans chaque assassinat d’une personne juive.

Article: Un homme juif retrouvé assassiné dans le 20ème arrondissement de Paris

Jéremy Dahan, 40 ans, marié et son épouse attendant un enfant a été assassiné dans le 20ème arrondissement de Paris, dans l’appartement de sa mère qu’il faisait rénover. Sa montre de prix et sa voiture ont disparu. Deux ouvriers en bâtiment moldaves qu’il faisait travailler sont actuellement entendus par la police.

Nous adressons toutes notre sympathie et nos condoléances à l’épouse de Jéremy Dahan, à sa famille et ses proches. lls sont dans nos pensées et nos prières.

Mais une question difficile doit être posée.

Il se peut, en effet, que les assassins n’aient pas du tout de motif antisémite et qu’ils aient simplement cherché à le voler. Il est possible également qu’il s’agisse d’une dispute financière qui finit en drame par emportement. Et beaucoup d’autres hypothèses qui n’ont rien d’antisémite sont envisageables. La police privilégie la piste du crime crapuleux, donc un simple appât du gain.

Mais hélas et sans mettre en cause les pistes privilégiées par les policiers, le simple motif crapuleux du crime contre un Juif peut en lui même receler une origine antisémite. Si on reprend le déroulement de l’enlèvement et de l’assassinat d’Ilan Halimi, le motif crapuleux est la cause première de ce crime. Le gang des barbares, pétris de préjugés antisémites, était persuadé qu’en enlevant un Juif, ils pourraient rançonner sa famille, nécessairement riche parce que juive à leurs yeux.

Je veux rester prudent et ne pas hurler au loup lorsqu’il n’y en a pas donc je n’affirmerais pas que le meurtre de Jéremy Dahan est un crime de nature antisémite. Mais tout de même et tant qu’une lumière complète n’a pas été faite sur ce crime et ses motivations, il restera un lourd soupçon d’antisémitisme. L’origine d’Europe de l’Est des ouvriers soupçonnés du meurtre est d’ailleurs un facteur qui aggrave ce soupçon si l’on prend en compte la sinistre tradition antisémite Est-européenne (et européenne tout court, d’ailleurs.) La question qui doit être posée est donc la suivante:

L’origine juive de Jéremy Dahan a t’elle rappelé à son/ses assassin(s) des préjugés antisémites sur l’argent des Juifs qui ont modifié sa relation avec la victime et/ou ont mené à un passage à l’acte qui ne se serait pas produit si la victime avait été d’une autre origine?

Je précise la question par des scénarios de pensée, en me mettant à la place de l’/les assassin(s):

-« On va le voler et il n’y a pas de scrupules à avoir parce qu’il est juif et pète dans soie. »
-« Vu qu’il est Juif donc riche, on peut l’escroquer ou exiger plus d’argent qu’à un autre. »
-« S’il refuse de nous payer ou de nous donner ses possessions, il aura ce qu’il mérite et on s’en fout, ce n’est qu’un Juif après tout. »
-« Il serait temps que l’argent revienne à d’autres que ces Juifs »
-Etc…

On ne peut hélas plus du tout faire preuve d’angélisme sur les crimes et délits qui touchent les Juifs et la question de l’influence antisémite, même lointaine, du meurtre de Jéremy Dahan doit être posée aussi par des Non-Juifs conscients du sinistre phénomène. Nous venons de le faire.

Pug

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.