La source de cet article se trouve sur ce site


La déclaration du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a accusé « certains Polonais d’avoir coopéré avec les nazis lors de l’holocauste » a engendré une crise entre Israël et la Pologne…….Détails……..



Face à cette déclaration, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a appelé Netanyahu pour lui dire qu’il ne participerait pas à la réunion du groupe Višegrad comprenant également la Tchéquie, la Slovaquie et la Hongrie.
Lors d’un reportage qu’il a accordé à Varsovie où il s’était rendu en vue de prendre part à la conférence de Soutien à l’avenir de la paix et de la sécurité au Moyen-Orient, réalisée les 13-14 février, Netanyahu avait affirmé que certains Polonais avaient coopéré avec les nazis. 
Cette déclaration a été reprise par Jerusalem Post sous la forme suivante : « Le peuple polonais a coopéré avec les nazis ».
La tension s’est alors accrue entre les deux pays.  Le président polonais Andrzej Duda a déclaré via son compte Twitter que s’il s’avère que Netanyahu ait tenu de tels propos, le sommet du groupe de Visegrád avec Israël serait ainsi déplacé de Jérusalem à Wisła, dans le sud de la Pologne. 
Il a, en ce sens, estimé qu’Israël n’était pas, dans de pareilles circonstances, le lieu approprié pour ce sommet prévu au cours de la semaine prochaine. 
Par ailleurs, le ministère polonais des Affaires étrangères a réagi en convoquant l’ambassadrice d’Israël à Varsovie, Anna Azari, pour lui faire part du mécontentement des responsables polonais. 
Suite à l’escalade de la tension, l’office de presse du Premier ministère israélien a indiqué dans un communiqué que Netanyahu avait évoqué « quelques Polonais » et non pas « le peuple polonais ».  
Source TRT

Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here