La source de cet article se trouve sur ce site

Embed from Getty Images

Bien que les médias Français tamisent une couverture médiatique sympathique des « protestations » palestiniennes à la frontière avec Gaza, ce qui s’est passé depuis plusieurs jours est une catastrophe écologique causée par le Hamas et ses partisans brûlant des milliers de pneus, endommageant l’environnement et la santé des Gazaouis.

La fumée noire résultant de la stupidité inconsidérée des Palestiniens s’est soldée par des morts, des blessés et des centaines de Gazaouis qui se sont rendus dans des hôpitaux de Gaza souffrant de problèmes respiratoires.

Ce qui n’a pas été couvert par les principaux médias comme Le Monde, Courrier international, Le Figaro, Le Parisien, Le Nouvel Obs ou l’AFP, c’est que le ministère palestinien de la Santé a lancé un appel de produits médicaux qui manquent cruellement à Gaza à cause des « protestations » du Hamas.

Incidemment, ces médias ont déclaré  que la violence d’aujourd’hui avait l’appui de la plupart des habitants de Gaza, mais les chiffres ne le prouvent pas. Il y avait beaucoup moins de fauteurs de troubles aujourd’hui que lors de l’attaque massive contre la frontière Israélienne qui a eu lieu il y a une semaine ….

Ce n’était pas un combat contre l’occupation. Ce n’était pas une marche pour la paix. Ce n’était pas une résistance à l’entreprise de colonisation.

C’était le désir d’anéantir Israël comme les organisateurs de la marche l’ont déclaré publiquement et comme le confirment les cris d’hystérie des participants de la marche « Khaybar, Khaybar, ya yahud« , cri de guerre musulman pour massacrer les Juifs.

Pas les sionistes. Pas les Israéliens. Les Juifs !!

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Hamas a pris en otage toute une population lors un coup d’état sanglant en 2007.  Depuis la vie des Gazaouis n’a fait qu’empirer.

Le Hamas profite du fait que Tsahal évite d’attaquer des cibles où l’on sait qu’il y a des civils. Le Hamas et les autres organisations terroristes dans la bande de Gaza ont adopté diverses tactiques d’utilisation des civils comme boucliers humains.

En 2014, ils encouragent par exemple les civils à se rassembler sur les toits pour empêcher les terroristes et leurs maisons d’être attaqués par l’armée de l’air israélienne. Cette semaine, des centaines d’enfants de Gaza ont été vus dans la manifestation violente où des milliers de pneus brûlaient en émettant des vapeurs toxiques, conformément à des consignes cyniques et dévastatrices. 

Le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, a été interrogé le 8 juillet et a appelé le peuple palestinien à utiliser la tactique du bouclier humain pour défendre sa maison : « Nous, au sein du mouvement Hamas, appelons notre peuple à adopter cette méthode » (source Arutz 10).

Était-ce la «liberté d’expression» lorsque l’Allemagne nazie a attaqué la Pologne en 1939 ?

Était-ce la «liberté de réunion» lorsque des terroristes islamistes ont assassiné 3 000 personnes le 11 septembre 2001 ?

Évidemment pas. Cependant, cette propagande orwellienne absurde est utilisée quand Israël est attaqué par des ennemis cherchant ouvertement la destruction de l’Etat juif.

La Grande-Bretagne a répondu à l’agression de Hitler en aplatissant les villes allemandes.

Les Etats Unis ont rasé Hiroshima et Nagasaki.

L’OTAN a bombardé des pays qui ne menaçaient pas directement l’Occident comme la Serbie, l’Afghanistan, la Libye et l’Irak.

La France a bombardé le village de Toukhan al-Koubra dans le nord de la Syrie, en représailles à l’attentat terroriste du 14 juillet 2016 à Nice, mais les combattants de Daesh avaient auparavant quitté la localité. Le bombardement avait causé la mort de 164 civils, soit près de deux fois le nombre de victimes de Nice.

Septembre 2014, l’aviation française a mené près de 800 raids en Syrie et en Irak depuis l’engagement du pays dans la coalition, faisant de la France le deuxième pays qui contribue le plus aux frappes aériennes. La réponse de la France était elle proportionnée ? Et ça à plus de 4000 km de son territoire !

En revanche, le minuscule Israël est entouré d’ennemis génocidaire. Aucun autre pays au monde ne tolérerait 70 ans d’agressions constantes contre son existence même.

Pourtant, seul Israël est hypocritement accusé de force « disproportionnée ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En réalité, Israël utilise un manque de force disproportionné.

Israël a l’une des armées les plus puissantes du monde. Pourtant, il n’utilise qu’une infime fraction de sa force contre des ennemis qui cherchent ouvertement sa destruction.

Si l’équilibre militaire avait été inversé, Israël aurait été rayé de la carte.

Le conflit arabo-israélien se poursuit parce que la partie islamiste / arabe n’a pas le pouvoir de détruire Israël alors qu’Israël refuse d’utiliser sa pleine puissance militaire pour vaincre ses ennemis.

La France parle de riposte disproportionnée d’Israël vis à vis des terroristes du Hamas ? Rien d’étonnant si l’on considère l’absence de riposte envers les terroristes en France !

Les boucliers humains du Hamas

Un enfant palestinien sans masque de protection sur les épaules de son père qui lui en porte un.

Un bébé Palestinien posé sur une pile de pneus à la demande du Hamas et des journalistes

La prochaine fois qu’Israël sera accusé de nuire aux « innocents », souvenez-vous de cette photo d’un membre haut placé du Hamas, en visite aujourd’hui à Gaza dans la zone des émeutes, près de la barrière avec Israël, tenant un petit enfant sur ses mains, l’utilisant comme un bouclier humain.

Si la foule «pro-palestinienne» se souciait réellement de la vie des Arabes, ils cesseraient de mentir sur Israël et commenceraient à exiger la libération des Gazaouis de l’oppression et des abus du Hamas.

C’est un crime de guerre d’utiliser les femmes et les enfants comme boucliers humains. Mais l’ONU ne se préoccupe pas des abus du Hamas envers son propre peuple.

Dans mon esprit, c’est un crime contre l’humanité d’élever des générations entières à la haine et à la mort.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

  • Imprimer/Email

    4

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here