La source de cet article se trouve sur ce site

Une cérémonie commémorative pour 73 victimes de la catastrophe par hélicoptère

Le 30 janvier 2019, une cérémonie a eu lieu à la mémoire des 73 victimes de la catastrophe provoquée par l’hélicoptère, à l’occasion du 22e anniversaire de la catastrophe, à l’école régionale Har V’Gai du Kibboutz Dafna.

La cérémonie a été suivie par le chef d’état-major, le général Aviv Kochavi, le commandant du commandement du Nord, le major général Yoel Strik, le commandant des forces aériennes, le major général Amikam Norkin et les familles endeuillées.

Le 4 février 1997, à la veille de mardi, les deux hélicoptères Yasur, partis de l’aéroport de Mahanayim vers des positions des FDI dans la zone de sécurité au Liban, sont entrés en collision sur le reste de la colonie quelques secondes avant de franchir la frontière. Et les combattants, les pilotes et les équipages aériens qui étaient à bord des hélicoptères ont été tués.

Le lieutenant-général Aviv Kochavi, grand rabbin de l’armée israélienne, a déclaré: « Vingt-deux ans se sont écoulés depuis que l’horloge s’est arrêtée et la cérémonie qui nous réunit chaque année nous rappelle le terrible moment et nous relie à la mémoire de vos proches et à notre engagement envers vous. Je vous ai rencontré à maintes reprises, mais cette fois-ci, en tant que chef de l’état-major, le sens des responsabilités est plus grand et l’engagement envers vous et les morts est intensifié, et ce genre de cérémonie me rappelle à vous tous. Commandants de la FDI Avec respect et professionnalisme, nous devons nous occuper de la planification de chaque mission. Visa précision et la sensibilité, nous devons agir tout en effectuant. Vous qui êtes devant moi, vous le reflétez clairement. La nécessité de se préparer aux tâches suivantes est présente. À quelques dizaines de kilomètres d’ici, au-delà de la frontière nord, se trouve une organisation terroriste qui cherche à nuire à la souveraineté et à la force d’Israël. Une organisation qui travaille pour s’armer d’armes de précision et tente de développer des méthodes de pénétration sur notre territoire. Dans son action visant à nuire à la définition au moyen de roquettes et de roquettes dirigées contre des civils, elle viole de manière flagrante les accords internationaux, le droit de la guerre et les valeurs humaines. Face à cet ennemi, comme face à tous les ennemis dans tous les arénas, les commandants et soldats de Tsahal sont prêts à contrecarrer toute menace, aérienne ou terrestre, aérienne et terrestre, et continuent à agir contre le retranchement de l’Iran et du Hezbollah dans l’arène nord. Judée-Samarie et protège les habitants du sud des organisations terroristes dans la bande de Gaza et dans le Sinaï. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here