La source de cet article se trouve sur ce site

À Tel-Aviv, un tout nouveau whisky israélien fait fureur, œuvre d’un jeune distillateur qui a passé l’essentiel de sa vie à Montréal. David Zibell a grandi non loin de l’orange Julep et a quitté le Québec il y a quelques années pour refaire sa vie en Israël.

Le meilleur vendeur de sa Golan Heights Distillerie est sa variété « houmous épicé ». Ses affaires vont si bien, dit-il, qu’il entend décupler sa production au cours des prochaines années pour espérer suffire à la demande. (https://www.journaldemontreal.com)

LE PLUS. Connu pour son lait et son miel à l’ère biblique, l’Israël moderne a su s’imposer sur la carte vinicole. Désormais, il faudra aussi compter avec sa production de mousse locale.

Par Nathalie Blau.

Il y a 5000 ans déjà, on buvait de la bière à Tel-Aviv. Début janvier, la découverte d’une brasserie vieille de 5 millénaires par l’Autorité des antiquités israéliennes ne laisse aucun doute sur une telle production dans la région. Il faut dire qu’à l’Age du Bronze, ce breuvage alcoolisé obtenu par fermentation, était la boisson nationale égyptienne, fabriqué à partir de froment, d’orge ou de dattes, et consommé aussi bien par les adultes que par les enfants.

Aujourd’hui, si la bière est l’une des boissons les plus populaires au monde, ce n’est que très récemment qu’elle a commencé à s’inviter sur les tables israéliennes. Alors que le pays s’est désormais acquis une belle carte de vins internationalement reconnue, la culture de la bière, elle, a pris du temps pour grandir. La tendance est récente, mais semble bel et bien s’implanter : depuis une dizaine d’années, des micro-brasseries sortent de terre un peu partout dans le pays, qui témoignent de la créativité de ces brasseurs amateurs, bien décidés à imposer leurs Ales, brunes ou blondes, sur la planète brassicole.

Quand les bulles font des émules

En Israël, deux principaux acteurs dominent le marché de la bière locale industrielle. Fabriquée depuis 1950, Goldstar la brune, en dépit de son apparence dorée, est la plus ancienne et la plus vendue en Israël. Maccabee, la blonde, brassée depuis 1968, est, elle la plus exportée et considéré…

Source et copyrights. Israël Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here