La source de cet article se trouve sur ce site

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Le New York Times qui ne publiait déjà plus de dessin politique dans son édition nationale, n’en publiera plus non plus dans son édition internationale à compter du 1er juillet prochain. Une décision qui fait suite à la polémique suscitée par la publication, par le quotidien, d’une caricature jugée antisémite il y a plus d’un mois. Le quotidien a indiqué qu’il réfléchissait depuis un an à « aligner » l’édition internationale sur celle publiée aux Etats-Unis, qui ne comprend plus de dessins politiques depuis de nombreuses années.

La publication fin avril dans l’édition internationale d’un dessin représentant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump avait déclenché un tollé au sein de la communauté juive mais aussi au-delà.

Le quotidien avait présenté des excuses et le directeur de la publication Arthur Ochs Sulzberger avait décidé de lancer une procédure disciplinaire contre le responsable d’édition qui avait choisi la caricature du dessinateur Antonio Moreira Antunes, mais cette action n’a pas éteint la polémique.

Il avait également décidé de ne plus utiliser de caricatures proposées par une société extérieure, d’où provenait la caricature controversée.

Cependant, le responsable de la rubrique éditoriale du New York Times James Bennet a indiqué sur Twitter que le quotidien souhaitait continuer à travailler à l’avenir avec ses dessinateurs vedettes,Patrick Chappatte et Heng Kim Song, sur d’autres formats.

Le dessinateur Plantu, contributaire du quotidien Le Monde et fondateur de l’association Cartooning for peace, qui lutte pour que le dessin de presse soit reconnu comme un droit fondamental par l’Unesco, a réagi mardi et s’est dit persuadé que le quotidien new-yorkais allait revenir sur sa décision.

Source : BFMTV & Israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here