La source de cet article se trouve sur ce site

EDITORIAL TEMOIGNAGE. Enfin! La nuit de jeudi à vendredi a été assez calme. Pas de bombardements. Le sourire des enfants a disparu cette semaine à Sdérot et dans les environs de la frontière Israël-Gaza. Des scènes de paniques ont eu lieu ces derniers jours. Une détresse réelle et profonde pour les habitants.. Des mères affolées. Des parents qui pleurent au téléphone. Des news qui égrènent des nouvelles graves et annonciatrices de drames à venir. Israël a vécu hier une des ses journées terribles. Hier j’avoue avoir été terriblement affecté par les témoignages des habitants de la région de Sdérot qui sont, pour certains, paniqués. Les terroristes du Hamas n’hésitent pas. Il est clair qu’Israël se prépare à une opération d’envergure sur Gaza  qui va entrainer des morts. Par milliers… (DR)

Selon (1) : « Le tir de barrage de roquettes revendiqué par le Hamas a ranimé les scènes connues de civils se précipitant vers les abris au déclenchement des sirènes d’alarme. La plupart des projectiles sont tombés dans des zones inhabitées et le système de défense anti-aérien israélien a intercepté plus de 30 engins, selon l’armée de l’Etat hébreu. Une Thaïlandaise d’une trentaine d’années a cependant été gravement touchée au ventre par des éclats jeudi matin. «Sa vie est en danger», a dit Yohanan Paizer, directeur de l’hôpital de Beersheva. Trois autres personnes ont été atteintes par des éclats, ont indiqué les secours. Vingt-et-une personnes ont été traitées en état de choc, huit d’entre elles ont été hospitalisées.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réunit le 9 août après-midi le cabinet de sécurité, forum restreint examinant les questions stratégiques. L’un des membres du cabinet, le ministre de l’Energie Youval Steinitz, a manifesté le pessimisme ambiant quant aux chances d’une entreprise de paix durable. «Nous sommes à la croisée des chemins, et la question est de savoir si nous allons vers un arrangement (avec le Hamas) ou vers une escalade et une opération militaire (israélienne) lourde. Pour le moment, il semble que nous nous acheminions vers la deuxième option», a-t-il dit à la radio publique israélienne.

Cependant, le Hamas et les groupes armés palestiniens qui lui sont alliés dans la bande de Gaza ont décidé d’arrêter les tirs de roquettes contre Israël à partir du 9 août à midi, après cette nouvelle nuit d’hostilités entre les deux camps, ont indiqué des responsables palestiniens. Un responsable du Hamas a confirmé l’arrêt de ces tirs, selon l’AFP ».

(1) francais.rt.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.