La source de cet article se trouve sur ce site

L’armée israélienne a fermé tous les points de passage de la Cisjordanie et la bande de Gaza vers Israël. Ils ont été bouclés par mesure de précaution avant la fête de Pourim, comme c’est régulièrement le cas durant les fêtes.

Ils ont été fermés depuis mercredi midi jusqu’à ce dimanche midi. Des exceptions ont été faites pour les cas humanitaires et autres cas d’urgence, mais ils nécessitent l’accord du COGAT du ministère de la Défense.

La fête de Pourim a commencé mercredi soir dans la majeure partie du pays, et jeudi soir à Jérusalem.

Cette fermeture a affecté des dizaines de milliers de Palestiniens qui travaillent chaque jour en Israël, dans le bâtiment, pour la plupart

Les citoyens israéliens sont autorisés à se rendre en Cisjordanie ou à en sortir.

Il y a deux ans, le jour de Pourim, le soldat israélien Elor Azaria a tiré et tué Abed al-Fattah al-Sharif, quelques minutes après que Sharif et un autre assaillant avaient commis une attaque au couteau contre des soldats à Hébron. Sharif était à terre, désarmé, et blessé durant l’attaque.

Azaria a été inculpé d’homicide et condamné à 18 mois de prison. Il est sorti au bout de neuf mois.

En 1994, le terroriste juif Baruch Goldstein a tué 29 fidèles palestiniens au Tombeau des Patriarches. Ce médecin extrémiste a abattu 29 personnes et blessé 125 autres avec son arme automatique. Goldstein avait été neutralisé et matraqué à mort par des passants.

La fête juive de Pourim est généralement festive, à l’esprit de carnaval. Elle est célébrée par des parades, des déguisements et des fêtes de rue dans tout Israël.

https://fr.timesofisrael.com/larmee-boucle-les-checkpoints-de-gaza-et-de-cisjordanie-pour-pourim/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here