La source de cet article se trouve sur ce site

Voici un extrait des déclarations du Premier ministre Benjamin Netanyahu (le mercredi 29 août 2018), lors de la cérémonie de changement de nom du Centre de recherche nucléaire Shimon Peres Negev : « Shimon aspirait à la paix, mais il savait que la véritable paix ne peut être atteinte que si nos mains saisissent fermement un arsenal défensif. Au Moyen-Orient et dans de nombreuses régions du monde, il existe une vérité simple : il n’y a pas de place pour le faible. Les faibles s’effondrent, sont abattus et sont effacés de l’histoire tandis que les forts, pour le meilleur ou pour le pire, survivent. Les forts sont respectés et les alliances sont nouées avec les forts, et finalement la paix est faite avec les forts.

Ce processus de normalisation par les principaux pays du monde arabe avec lÉtat d’Israël se déroule sous nos yeux à une échelle qu’il aurait été impossible d’imaginer il y a quelques années. Ce processus porte en lui l’espoir, qu’à la fin, le cycle de la paix sera achevé. Mais il est impossible de nier le fait qu’il y a encore beaucoup d’ennemis dans cette région et au-delà. Mais nos ennemis savent très bien ce dont Israël est capable. Ils connaissent notre politique. Nous frappons quiconque essaye de nous faire du mal.

Je ne parle pas de slogans. Je décris une politique continue, claire et déterminée. C’est notre politique. Elle est appuyée par un déploiement, un équipement, une préparation et, au besoin, des ordres appropriés. Nous travaillons pour empêcher l’Iran d’établir une présence militaire en Syrie. Nous ne reculerons pas dans la poursuite de cet objectif, tout comme nous n’avons pas cédé pour conduire à l’annulation du mauvais accord nucléaire avec l’Iran, un objectif considéré comme impossible lorsque je l’ai inscrit à l’ordre du jour international pour la première fois il y a plusieurs années.

Dans le domaine diplomatique, nous continuerons à faire pression sur le régime extrémiste et dangereux d’Iran. Hier encore, nous avons vu le fruit de cette pression dans les remarques du président iranien qui a déclaré que beaucoup d’Iraniens avaient perdu espoir dans l’avenir et la force de l’Iran en raison de la reprise des sanctions économiques. Dans le domaine militaire, les Forces de Défense d’Israël continueront de prendre des mesures énergiques et résolues contre les tentatives de l’Iran de stationner des forces et des systèmes d’armes avancés en Syrie. Aucun accord entre la Syrie et l’Iran ne nous dissuadera; aucune menace ne nous dissuadera non plus.

Quiconque nous menace de destruction s’expose au même risque et, en tout cas, ne parviendra pas à atteindre son objectif. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here