La source de cet article se trouve sur ce site

C’est qui ? Netta Barzilai, 25 ans, a remporté son ticket pour représenter Israël à l’Eurovision en s’imposant dans le télécrochet Rising Star. Mais elle est loin d’être une bleue dans le monde de la musique. Elle a notamment fait le tour de son pays avec son groupe The Experiment et a participé à plusieurs spectacles musicaux.

Le refrain de sa chanson Toy : « Je ne suis pas ton jouet, pauvre idiot ! Je te ferai plier et tu me regarderas danser avec mes poupées sur le rythme de MakaBaka. Pas ton jouet ! » Le fan dit : « Aucun doute, cette chanson a ce que l’Europe cherchait : différente, originale et inattendue. Rendez-vous à Tel-Aviv pour le concours 2019 ? » (commentaire YouTube) Le hater dit : « Chers fans de l’Eurovision, dites-moi la vérité : tous les ans, vous plébiscitez une chanson atroce juste pour vous moquer des Européens, c’est ça ? La Roumanie l’an dernier, Israël aujourd’hui. Ha ha, c’est marrant. STOP ! » (Yahoo!)

20 Minutes : « Depuis que les 26 candidats de la finale de l’Eurovision sont connus, la question est sur toutes les lèvres à Lisbonne : qui va gagner samedi ? De mémoire récente, on n’avait jamais vécu une compétition aussi ouverte avec une bonne demi-douzaine de pays en mesure de s’imposer. Pour les bookmakers, la victoire se jouera entre Chypre et Israël. En salle de presse, nombre de confrères étrangers se projettent déjà à Paris l’an prochain en imaginant le trophée dans les mains de la France (même en 2016, l’année d’ Amir, la candidature tricolore n’avait pas suscité un tel enthousiasme). Mais, un triomphe « surprise » de la Suède, ou, pourquoi pas, de l’Allemagne, est parfaitement envisageables. A vos pronostics !

Elle a été la révélation des répétitions. Eleni Foureira a marqué les esprits avec sa chorégraphie toute en explosions capillaires donnant un parfait retentissement à sa chanson, Fuego. Le morceau est efficace, l’artiste maîtrise ses mouvements et le fait qu’elle chante en avant-dernière position lors de la finale lui permettra assurément de rester dans les esprits au moment des votes. A l’heure où l’on écrit ces lignes la représentante de Chypre est en tête chez les bookmakers.

Netta Barzilai est restée pendant des semaines en tête chez les bookmakers mais après sa première répétition à Lisbonne, elle a perdu de sa superbe. Pour l’instant, elle se maintient à une coudée de la Chypriote et conserve toutes ses chances de s’imposer. Il reste à savoir comment le public réagira en découvrant sa prestation mêlant cris de poule et mise en scène japonisante pour évoquer le mouvement #MeToo. Ici à Lisbonne, certains lui prédisent une déconvenue similaire à Francesco Gabbani, le candidat italien de l’an passé, grandissime favori avant le concours mais qui a fini 6e au classement final.

Depuis trois semaines, le duo Madame Monsieur reste dans le Top 5 des bookmakers et fait ces dernières heures le yo-yo entre la troisième et la cinquième place. Les artistes français étant déjà qualifiés pour la finale, ils ne se sont pas produits en direct lors des demi-finales et, pour le moment, seule une vidéo de leur prestation durant une répétition est disponible. Est-ce pour cela que les parieurs seraient relativement frileux ? Toujours est-il que Emilie Satt et Jean-Karl Lucas seront les treizièmes à passer sur scène samedi, un ordre de passage jugé favorable par les observateurs. A Lisbonne, l’engouement pour Mercyest réel : les journalistes étrangers croisés en salle de presse sont nombreux à nous dire « Rendez-vous pour l’Eurovision 2019 à Paris ! ».

2 Commentaires

  1. Pourquoi « rendez-vous à Tel Aviv3 ? C’est à Jérusalem que le prochain concours doit se dérouler même si quelques candidats devaient s’abstenir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.