La source de cet article se trouve sur ce site

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. L’Atlético de Madrid élargit de plus en plus sa présence sur la scène internationale et ce notamment, de par les conventions que le club signe avec des clubs d’autres pays, afin de contribuer à l’évolution de leurs jeunes prodiges. Il y a un an, un accord a été signé dans ce cadre avec le club d’Hapoel Beer Sheva pour constituer un centre de formation commun.
Cette semaine, les stars de l’Atlantico se sont rendus au Toto Jacob Turner Stadium, où ils ont pu en savoir plus sur le travail effectué au sein du centre où plus de 800 enfants sont inscrits dans le centre de formation du club israélien. Plusieurs d’entre eux ont même eu l’opportunité de se faire prendre en photo avec les stars ‘colchoneras’.
Ensuite, l’Atlético de Madrid a joué son dernier match de la saison à Jerusalem contre le Beitar Jerusalem e et Antoine Griezmann, la star française du ballon rond a foulé la pelouse, marquant trois minutes après être entré en jeu.
Alors que le match entre le Beitar Jerusalem et l’Atlético de Madrid arrivait à son terme, plusieurs spectateurs sont entrés sur la pelouse à deux reprises pour demander un ‘selfie’.
Rapidement, les autorités et la sécurité du stade sont intervenus pour les empêcher de s’approcher des joueurs. Mais les supporters sont parvenus à atteindre le numéro 7 de l’Atlético, qui vient de mettre un terme à son histoire avec le club ‘colchonero’.
Le club madrilène s’est incliné lors de son dernier match de la saison. Grâce à Griezmann sur pénalty, les ‘rojiblancos’ avaient pu égaliser, mais un doublé de Buzaglo a permis aux locaux de remporter une victoire de prestige.

Note : En novembre 2017, l’entrepreneur israélien Idan OIfer, fan de football, est le 2ème actionnaire du club madrilène (32%) et la plateforme de trading « Plus500 », l’un des principaux sponsors du club madrilène, a été créée par cinq anciens étudiants de l’Institut Technique de Haïfa. Le groupe sponsorise les « Rojiblancos » à hauteur de plus de 10 millions d’euros par an.

Sources : BeSoccerles Echos & israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here