La source de cet article se trouve sur ce site

Des responsables de la sécurité israélienne auraient révélé à la dixième chaîne de télévision israélienne que l’Iran se prépare à présent à une attaque directe contre Israël. L’Iran pourrait utiliser ses moyens militaires grandissants à la frontière nord d’Israël pour frapper des cibles à l’intérieur de l’Etat juif…

Selon un reportage de Channel 10, citant l’establishment sécuritaire israélien, les forces iraniennes en Syrie, dirigées par les Forces Qods,  forces spéciales du Corps des Gardiens de la Révolution islamique sous le commandement du Major Général Qasem Soleimani, ont intensifié leur implication en Syrie ces dernières années, alors que Téhéran s’évertue  à sécuriser le régime d’Assad contre les forces rebelles  et les groupes terroristes sunnites radicaux dont l’Etat islamique.

Hier, Lundi , Naim Qassem, le chef adjoint du  Hezbollah, un allié et un mandataire de Téhéran, a averti que l’Iran répondrait à l’attaque aérienne sur la base aérienne T-4 en Syrie  attribuée à Israël et dans laquelle sept membres du personnel iranien ont été tués: « Ce Raid mené par Israël sur la base aérienne T-4 ne restera pas sans réponse », avait déclaré Qassem à la chaîne de télévision Al-Mayadeen.

Vendredi dernier , le brigadier-général Ronen Manelis a affirmé que le drone iranien parti de la base aérienne de Tiyas T-4, qui avait violé l’espace aérien israélien en février dernier portait des charges explosives et qu’il était sur le point d’attaquer les forces israéliennes. Le drone iranien avait, certes, été abattu par un hélicoptère Apache israélien quelques secondes après son intrusion, mais comme l’a expliqué un  haut responsable de la sécurité israélienne au New York Times, cette agression inédite et sans précédent est peut-être la preuve d’un changement dans la politique iranienne: « C’est la première fois que nous voyons l’Iran agir contre Israël sans procuration », a déclaré le haut responsable de la sécurité israélienne.

Aujourdhui, mardi 17 avril, l’agence de presse officielle syrienne, Sana, a affirmé que des missiles avaient été interceptés par la défense aérienne : « La défense aérienne syrienne a abattu des missiles  entrés dans l’espace aérien au-dessus de la province de Homs ». L’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’OSDH, a fait état de fortes explosions entendues près de la base aérienne d’Al-Chaayrate, dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun, près de Damas. Le Pentagone dément toute implication des Etats-Unis et de leurs alliés dans cette attaque etl’agence de presse Reuters a également rapporté que le porte-parole de Tsahal avait refusé de commenter. En outre, aucun rapport pour le moment n’a accusé Israël d’en être responsable.

Source : Tel-Avivre –

1 COMMENTAIRE

  1. Mais que cherche le « gouvernement » perse (pardon: iranien) ?
    Une confrontation directe avec Israël, par USA interposé?
    Les iraniens ont une peur bleue des Etats-Unis, donc il est bien trop facile que de s’attaquer à un minuscule pays qu’est Israël…qui serait à même de leur donner une leçon, mais…trop risqué, évidemment!
    Quand l’on pense que les « barbus » de Téhéran veulent « rayer » Israël de la carte….
    Bien d’autres pays l’ont tenté, avec les résultats que l’on sait…
    Ces gens-là sont comme les chiens: ils aboient, mais de loin, c’est plus facile…
    Le Moyen-Orient serait plus stable quand l’Occident aura erradiqué le danger de la prétendue république d’Iran, en espérant que cela ne tardera pas, car rien ni personne n’est éternel, qu’ils le sachent bien!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.