La source de cet article se trouve sur ce site

Une définition à savoir avant de lire cet article. Insurtech = La création de start-up afin de participer à la transformation numérique de l’assurance. Le Jeudi 14 mars le « Cercle Lab » organisait àParis un événement autour des insurtechs israéliennes.

A cette occasion, Tania Amar, fondatrice CXP Consulting a livré un panorama de la start-up nation. Eyal Ben Ari a pour sa part expliqué ce que sa start-up, Gefen Technologies, pouvait apporter au marché français. Salle comble jeudi 14 mars au Onze pour écouter Tania Amar, fondatrice de CXP Consulting et Eyal Ben Ari CEO de Gefen Technologies.

Tania Amar, installée depuis plus de 20 ans en Israël, a entamé cet afterwork par un panorama de l’insurtech particulièrement polarisée autour de Tel-Aviv. Le milieu des start-up foisonne en Israël. Tous segments d’activité, elles ont levé 6,4Mds de dollars en 2018. Et quelque 6.000 pépites y sont actives.

L’assurance commence à être bien représentée avec pas moins de 100 insurtech actives en Israël, dont quelques noms connus comme Lemonade. Les assureurs commencent d’ailleurs à se rapprocher de ce microcosme avec AXA, AMTrust, Munich Re ou encore Sompo qui ont des entités installées sur place.

Après Tania Amar, l’évènement a mis en lumière Gefen Technologies. Son directeur général, Eyal Ben Ari était présent pour expliciter la solution proposée par la start-up. Gefen Technologies offre ainsi une plateforme destinée à faciliter la vie commerciale des agents par la mise en place de site vitrine, l’automatisation de campagne email, des outils de tracking et de reporting commercial ou encore de contrôle de conformité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here