La source de cet article se trouve sur ce site

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Le gouvernement israélien vient d’octroyer à Elbit un contrat initial de 125 millions de dollars d’un programme de 280 millions de dollars sur 12 ans pour remplacer ses obusiers M109. Environ la moitié de la fabrication sera effectuée par les filiales et les partenaires d’Elbit aux Etats-Unis, signe de l’évolution des dépenses de défense israéliennes depuis que Washington a restreint la capacité de son allié à dépenser l’aide américaine en produits non américains.

Cet investissement montre que les vieux obus de 155 mm jouent toujours un rôle vital dans un Moyen-Orient en proie aux tirs de roquettes du Hezbollah et aux essais de missiles iraniens. Même à l’ère des armes intelligentes, lorsqu’il faut bombarder une cible, il s’avère que la quantité a toujours une qualité qui lui est propre, en plus de son bas coût.

L’artillerie est le meilleur moyen de créer un rideau de fumée autour d’une implantation ennemie et de maintenir l’ennemi dans les tranchées par un feu constant et l’utilisation d’armes intelligentes pour ces missions coûterait des sommes énormes.

A l’origine, les Israéliens avaient prévu d’acheter le module de canon d’artillerie allemand Krauss-Maffei Wegmann, proposé en version à chenilles et à roues.

Mais le gouvernement israélien craint de plus en plus que les gouvernements étrangers interdisent les ventes à Israël ou n’autorisent la vente initiale que pour interrompre le soutien technique en protestation de conflits qui tueraient ou blesseraient des victimes civiles.

Le récent revirement des États-Unis, pourtant signataire de la Convention sur les armes à sous-munitions, a rassuré Israël qui leur confie donc la moitié de la fabrication du système d’armes.

Le système ATMOS (Autonomous Truck Mounted Howitzer System) utilisera des obus de 155 mm au standard OTAN) et sa portée est de 41 kilomètres, ce qui rendra les bons vieux canons plus compétitifs que des missiles.

Source : BreakingDefense & Israël Valley

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here