La source de cet article se trouve sur ce site

La polygamie est interdite chez les juifs ashkénazes depuis un millénaire et elle était déjà rare chez les Juifs séfarades et Mizrachi en Israël au moment où la Knesset a interdit la pratique en 1977.

Dans des cas extrêmement rares, cependant, des hommes ont été autorisés à se marier alors qu’ils étaient encore techniquement mariés à une autre femme, lorsque la première épouse refusait d’accepter le divorce. Pour les juifs ashkénazes, de tels arrangements nécessitent l’accord de 100 rabbins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here