La source de cet article se trouve sur ce site

Le commandement européen des États-Unis a déployé un système de défense de zone à haute altitude (THAAD) en Israël dans le cadre d’un exercice de préparation au déploiement, a indiqué le commandement le lundi 4 mars.

Le système a été déchargé en Israël le 1er mars et est  » une démonstration de l’engagement continu des États-Unis en faveur de la sécurité régionale d’Israël dans le cadre du concept d’emploi dynamique des forces du ministère de la défense « , a dit M. Eucom.

Le déploiement de la THAAD est un exercice entre l’armée de terre et l’armée de l’air américaines et les forces de défense israéliennes visant à renforcer l’état de préparation et l’interopérabilité et à démontrer la capacité des forces américaines à déployer des moyens de défense aérienne dans le monde.

Les militaires américains travailleront à divers endroits en Israël pour mettre en pratique les procédures opérationnelles visant à renforcer l’architecture de défense antimissile et aérienne d’Israël, à améliorer la connectivité du réseau et à valider les exigences du système, a dit M. Eucom.

Le THAAD a été déployé à partir de la 11e Brigade d’artillerie de défense aérienne de la 32e Armée de terre, Commandement de la défense aérienne et antimissile, stationné à Fort Bliss, Texas.

Le système radar en bande X, qui fait partie de THAAD, est déployé à la base aérienne israélienne de Nevatim depuis plus d’une décennie, selon Haaretz.

Le Terminal High Altitude Area Defense, développé par Lockheed Martin, est conçu pour intercepter les missiles balistiques à courte et moyenne portée en phase terminale ou de descente. Il est interopérable avec le système de défense antimissile Patriot, déjà utilisé par Israël.

En janvier, les États-Unis et Israël ont procédé à un essai conjoint d’intercepteurs de missiles balistiques Arrow 3 basés sur des bases aériennes israéliennes.

Le mois précédent, l’ennemi juré d’Israël, l’Iran, avait confirmé qu’il avait effectué un essai de missiles balistiques à moyenne portée. Téhéran dit que son programme de missiles balistiques est « non négociable ».

Source : The Defensespot & Israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here