La source de cet article se trouve sur ce site

Dans la guerre mondiale entre les messageries pour smartphones, il y a un grand gagnant, WhatsApp, qui a capté l’essentiel des communications, et quelques outsiders, qui ont la réputation d’être sécurisés et ont ainsi conquis la confiance de ceux qui cherchent la confidentialité, comme Telegram ou Signal. Et puis il y a le pionnier Viber qui a été créé en Israël en 2010, par quatre officiers israéliens.

Si celle-ci fait un carton dans les pays d’Europe de l’est, en Asie du Sud-Est et au Moyen Orient, elle a du mal à s’imposer en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Si, il a cinq ans, une étude de l’Electronic Frontier Foundation, une ONG de défense des libertés numériques, l’avait alors jugée peu sûre, Viber a depuis revu de fond en comble ses protocoles, misant sur une sécurité maximale, sans que ses efforts n’aient jamais été reconnus. Contrairement à la messagerie russe Telegram, chez Viber, tout est crypté de bout en bout et cette la messagerie a un avantage sur ses compétiteurs, elle ne lit pas et n’écoute pas les discussions. Les SMS, messages ou vidéos échangés lui sont illisibles. Et en plus, les fichiers sont détruits sur les serveurs.

Alors pourquoi alors Viber n’est-il pas plus populaire en France ? C’est par ce que WhatsApp a pris la lumière grâce à la puissance de Facebook. Quand leur rachat avait été annoncé en 2014 par Facebook pour 19 milliards de dollars, la somme était tellement faramineuse, que cela leur a fait une énorme publicité et leur utilisation s’est envolée. Aujourd’hui, WhatsApp représente un milliard d’utilisateurs sur Terre. Viber, c’est 400 millions d’utilisateurs actifs, même si un milliard de personnes ont déjà téléchargé l’application.

Racheté par le japonais Rakuten, Viber a été longtemps négligé par ce groupe jusqu’en en 2017 avec le recrutement de Djamel Aqaoua, français installé à San Francisco. Viber est devenu une grande plate-forme mondiale, où s’échangent 7 milliards de messages par jour. Grâce à une progression de 25 % de l’audience en 3 ans, Viber devrait atteindre l’équilibre économique cette année.

Source : Nouvel Obs & Israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here