La source de cet article se trouve sur ce site

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Patrick Nouma Amaba, Eric Laurencon et Eloïse Brasi viennent de faire paraître dans la Collection Guerre de l’information, l’ouvrage « Israël, le 6ème GAFAM ».

En partant du constat qu’Israël est un pays singulier par sa géographie, sa culture et son histoire et que la culture israélienne s’est construite au rythme de conflits récurrents et autour de l’émergence d’un État démocratique et prospère dans le morceau de désert qu’est la Terre Promise, les auteurs démontrent à travers d’une approche innovante et unique à ce jour, comment Israël a su faire preuve d’une résilience inouïe pour créer et développer une puissance économique remarquable avec un concept original, la « start-up nation ».

En dressant le panorama du secteur des nouvelles technologies d’Israël, l’étude confirme la surperformance de ses start-ups et elle sort des sentiers battus pour ouvrir à une nouvelle interprétation du paradigme israélien.

Par sa taille et sa situation géopolitique, il est peu probable qu’lsraël ait les ressources pour devenir une grande nation industrielle à l’image de la Chine et des États-Unis, à travers une analyse circonstanciée, il est vu comment  Israël ouvre une nouvelle ère, celle des cyber-États en s’inspirant du modèle de développement supranational des GAFAM.

L’originalité d’Israël est qu’elle transforme une faiblesse en force. Handicapé par ses dimensions et les limites de ses ressources, le pays pourra difficilement amener toutes ses start-ups à maturité et devenir une « grande puissance industrielle » des nouvelles technologies. Mais l’État hébreu exploite l’internationalisation de ses technologies pour développer une stratégie infiltrante et ainsi garder son avantage concurrentiel dans ce secteur, notamment en « vendant » ses pépites à l’étranger et notamment aux USA. Israël est le pays qui reçoit le plus d’investissement Venture Capital  en pourcentage du PIB selon l’OCDE.

Source : Journal de l’économie & Israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here