La source de cet article se trouve sur ce site

À Tel-Aviv, à l’occasion de la présentation du pavillon israélien à Cannes et des normes de sécurité très précises à respecter pour la délégation, nous avons rencontré son responsable, Lior Sasson.

« Le pavillon garde son objectif de représenter le cinéma israélien à travers son industrie et sa culture, et d’initier des rencontres internationales. Nous investissons beaucoup d’argent. Cette année, nous proposons sur le stand une dizaine d’événements adaptés à chaque profession, des producteurs aux artistes.

Nous avons des relations avec de nouveaux pays comme l’Inde qui organise un moment spécial sur son espace pour nous accueillir, et avec la Chine qui, elle, vient chez nous. Un panel international intitulé « Wonder women, sortir du corset » se penchera sur les moyens d’atteindre l’égalité hommes-femmes.

Nous sommes toujours très impliqués en haute technologie. La réalité virtuelle sera mise encore plus en avant que l’an passé, cette fois autour du handicap en collaboration avec le festival et le marché du film. C’est une première mondiale.

On pourra aussi voir des films avec le système moovix. Nous annoncerons un avantage fiscal pour inciter les productions étrangères à venir en Israël. Et bien sûr nous renouvelons la kabbalat shabbat avec le mouvement Habbad en présence des communautés juives de France et d’Hollywood.

Nous invitons tous les juifs du métier ou pas à nous rendre visite pendant le festival.

Source : actuj.com

Auteur : Robert Sender Journaliste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.