La source de cet article se trouve sur ce site

Hélène Le Gal, l’ambassadrice de France en Israël a exprimé sa solidarité envers les habitants du sud sur Twitter. De nouvelles roquettes sont tirées sur la ville de Beersheba et les villes environnantes, ainsi que sur la ville côtière d’Ashkelon cette nuit.

L’esclade du conflit Israël-Hamas a pris une nouvelle dimension. Le président israélien Reuven Rivlin a réagi aux tensions sur twitter en assurant que « nous continuerons de nous opposer à cette terreur et réagirons avec force et rapidité à toute attaque contre notre peuple ». Peter Launsky, le porte-parole du gouvernement autrichien a condamné les tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël

Depuis quelques heures un sentiment de guerre a vu le jour en Israël autour de Ashkelon, Beersheba, Ashdod et de nombreuses villes du Sud. Plus de 300 roquettes ont été tirées par les groupes terroristes palestiniens sur Israël. 70% des roquettes tirées depuis Gaza ont atterri dans des zones non habitées d’Israël. Les trains entre Tel Aviv et Ashkelon sont suspendus. Les écoles seront fermées dimanche dans les localités frontalières de la bande de Gaza.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu mène des consultations avec le chef d’état-major et, entre autres, les directeurs de l’Agence nationale de sécurité et du Conseil national de sécurité, a indiqué un porte-parole de Benjamin Netanyahu dans un tweet. Israël et le Hamas se sont livré trois guerres depuis 2008, et les escalades sporadiques entre les deux parties font régulièrement craindre l’explosion d’un quatrième conflit.

L’UE appelle à « l’arrêt immédiat » des tirs de roquettes contre Israël ; Netanyahu, dont la politique a été critiquée, a ordonné de donner « un coup dur » aux groupes terroristes. Israël a déployé des batteries supplémentaires du système Dôme de Fer dans tout le pays à la lumière des inquiétudes concernant une escalade de la violence à la veille des célébrations du Jour de l’Indépendance et du concours de chanson Eurovision à Tel Aviv.

L’armée israélienne avait déjà annoncé « un très haut niveau de préparation compte tenu des événements à venir » au cours du mois de mai.

Selon (1) : « Les dix prochains jours vont être extrêmement compliqués pour Israël. Dans quatre jours, l’État d’Israël célébrera Yom HaZikaron, puis Yom HaAtsmaout. Dans dix jours, les Palestiniens marqueront le jour de la Nakba, l’anniversaire de ce qu’ils considèrent comme la catastrophe qui les a frappés avec la création de l’État d’Israël, tandis qu’Israël accueillera les demi-finales du concours musical de l’Eurovision. Un nombre considérable de personnes à travers le monde auront les yeux rivés sur Tel Aviv.

Le Hamas a conscience que, compte tenu des festivités imminentes de l’Eurovision, il dispose d’une réelle opportunité de créer des points de pression et d’obtenir des concessions significatives sur le terrain. En d’autres termes : faire chanter Israël. (1) Times of Israel)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here