La source de cet article se trouve sur ce site

En 2018, quand les dirigeants de la marque de vêtements de luxe américains Oscar de la Renta ont loué un grand espace pour y installer leur boutique 4, rue de Marignan (VIIIe), à Paris, ils n’avaient pas prévu qu’une surprise incroyable les y attendait. Alors que les travaux d’aménagement battaient leur plein, les ouvriers découvrirent, caché derrière un mur, une peinture à l’huile de 10 pieds sur 20 pieds d’un marquis du XVIIe siècle soigneusement coiffé et habillé et de courtisans assortis qui entraient dans la ville de Jérusalem. D’après les dernières études menées par le Caraa,(Centre d’Analyses et de Recherche en Art et Archéologie), il s’agirait d’un tableau d’ Arnould de Vuez, de l’époque Louis XIV, qui représente  Charles Marie François Olier, marquis de Nointel, ambassadeur à Constantinople de Louis XIV, avec son escorte devant Jérusalem. Des cavaliers sont vêtus à la mode du Grand Siècle entrant dans la ville. On y voit très distinctement au loin les remparts, la mosquée d’Omar et le mur des Lamentations. La restauration du tableau est effectuée par Benoit Janson.

Mais pourquoi la toile s’est-elle retrouvée cachée derrière un mur ? Nul ne le sait. On suppose que cela s’était peut-être produit pendant la Seconde Guerre mondiale, mais rien n’existe qui pourrait étayer cette hypothèse. L’hôtel particulier a appartenu en 1850, au banquier Mosselman qui aurait installé la toile dans son salon.

M. Bolen, dirigeant de Oscar de la renta, a conclu un accord avec les propriétaires de l’immeuble : la société fait restaurer le tableau qui est bien abîmé et ceux-ci acceptent de le laisser dans le magasin pendant que le magasin était locataire. La sécurité sera renforcée et toutes les 10 fenêtres seront équipées de vitres traitées. L’ouverture est prévue pour la fin du printemps.

Evidemment, tous les plans d’agencement de la boutique ont été redéfinis pour prendre en compte cette découverte et le tableau, une fois totalement restauré, sera situé dans le show-room pour les robes de mariées et les robes de soirée.

2 Commentaires

  1. trop symbolique pour être réaliste. on devine tout à gauche de la ville une silhouette qui ressemble au dôme du rocher, mais sa place n’est pas bonne. et quelle est cette place crénelée en haut de la ville ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here