La source de cet article se trouve sur ce site

Le ministre de l’Intérieur, Aryé Deri, a accordé mardi le droit de résider en Israël à un Palestinien qui avait sauvé les enfants d’un rabbin à la suite d’un attentat terroriste meurtrier dans lequel leur père avait été tué en Cisjordanie.

Le rabbin Miki Mark a été assassiné le 1er juillet 2016 lors d’une fusillade. Son épouse Chava a été gravement blessée et leurs deux enfants ont également été blessés.

Le Palestinien et son épouse, résidents de la région d’Hébron, ont aidé les membres survivants de la famille Mark à sortir de leur véhicule renversé et ont administré les premiers soins jusqu’à l’arrivée des premiers secours.

Cet homme, dont le nom n’a pas été révélé, avait reçu un visa temporaire pour vivre et travailler en Israël après avoir reçu des menaces de mort dans sa ville proche de la ville d’Hébron. Toutefois, ce visa n’avait pas été renouvelé en août 2018, l’empêchant de travailler durant toute l’année dernière.

Après que son histoire a été relayée par les médias, et à la suite d’une campagne menée par plusieurs Israéliens, y compris des représentants des communautés des implantations, il s’est vu attribuer mardi la résidence israélienne avec son épouse et son fils.

En lui présentant ses papiers d’identité, Deri l’a félicité pour ses actions “altruistes et nobles” et a déclaré qu’il serait désormais en mesure de commencer une nouvelle vie en Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here