La source de cet article se trouve sur ce site

Elections anticipées en suspens : Lieberman reste au sein du cabinet… Pour le moment

 

Le Ministre de la Défense Avigdor Lieberman a décidé de maintenir son parti au sein du gouvernement, pour le moment – en soumettant cet arrangement à deux conditions.

Dans un communiqué transmis aux reporters, lundi 12 mars, le ministre de la défense a déclaré qu’il avait décidé de rester au sein du gouvernement Netanyahu, en évitant le déclenchement d’élections anticipées pour le moment.

Cependant, son parti quitterait le gouvernement si la nouvelle loi de Conscription exigée par le parti ultra-religieux Judaïsme Unifié de la Torah était votée en troisième lecture ; ou si le gouvernement rejetait les recommandations du ministère de la défense et de l’Etat-Major de Tsahal visant à amender ce projet de loi, qui doit être soumis au vote le 12 septembre.

Selon les sources de Debkafile à Jérusalem : Lieberman a échappé au fait d’être tenu pour responsable de la chute du gouvernement et d’avoir contraint ses partenaires à des élections anticipées, tout en conservant l’option de pouvoir le faire, en suspendant cette décision au-dessus de la tête du premier ministre pour le reste de la durée de vie qu’il reste à ce gouvernement, soit jusqu’en novembre 2019, si un autre dossier n’intervient pas négativement d’ici là. Chaque fois que le projet de loi du JUT se présentera pour devoir être finalement voté, il menacera de s’en aller.

C’est, en substance, la réponse du ministre à l’appel du Premier Ministre Binyamin Netanyahu à en pas faire imploser la coalition. Netanyahu a travaillé inlassablement depuis qu’il est revenu des Etats-Unis, afin de sauver son gouvernement et le pays d’un retour aux urnes pour des élections anticipées.

Lieberman a déclaré “intolérable” qu’une partie de la population doive servir durant une période de trois ans de service militaire obligatoire, alors qu’une autrepartie en serait exemptée. Il faisait, évidemment, référence aux étudiants de Yeshiva. Il a désigné le projet de compromis élaboré entre Netanyahu et le dirigeant du JUT, le Rabbin Litzman, “un projet de fake-conscription”, qu’il a qualifié “d’absurde”, parc’il offre aux rabbins le pouvoir de déterminer ce que doivent être les besoins de l’armée et de la sécurité du pays.

Lieberman a mis sur pied un panel de programmation conhjoint entre Tsahal et le ministère de la défense, afin qu’il travaille sur ces questions, a t-il fait savoir. Il est prévu qu’il rende ses conclusions le 12 septembre.

Lieberman a commenté sa position en disant que personne qu’il connaisse ne choisirait de quitter volontairement un poste aussi fascinant que celui de ministre de la défense d’Israël, mais que si la loi promulguée par les ultra-religieux était votée, il se sentirait contraint de démissionner, de façon à ne trahir aucun soldat qui sont dans l’obligation de servir dans l’armée, ni leurs parents qui attendent leur retour, parfois dans l’angoisse.

Adaptation : Marc Brzustowski

 Mar 12, 2018 @ 16:09 

Snap election on hold: Lieberman stays in cabinet – for now

The post Elections anticipées : Lieberman reste… pour le moment© appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here