La source de cet article se trouve sur ce site

Facebook

Twitter

Google+

Pinterest

WhatsApp

Finkielkraut : “antisémite” ?

Alain Finkielkraut insulté par des gilets jaunes à Paris, aux cris d’antisémite !

Qu’y a-t-il derrière cette insulte ?

Une escroquerie intellectuelle qui consiste à faire passer les Arabes pour des Sémites, victimes au même titre que les Juifs d’actes dits “antisémites”.

C’est le biais par lequel ils veulent dissoudre les violences faites aux Juifs, dont ils sont souvent les auteurs, pour en devenir, au même titre que les Juifs, les victimes, vu leur statut de pseudo sémite, ce qu’ils ne sont pas.

Qui attaque un Juif, c’est-à-dire un sémite, attaque par voie de conséquence un autre sémite qui lui est un Arabe. On renvoie ainsi dos-à-dos la victime et son bourreau qui devient par un tour de bonneteau une victime.

Rappel : l’antisémitisme est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial. Il s’agit, dans son acception originelle telle qu’elle a été formulée vers la fin du xixe siècle, d’une forme de racisme à prétentions scientifiques dirigée spécifiquement contre les Juifs (et non contre les peuples sémites, groupe linguistique).

Le terme est le plus souvent utilisé aujourd’hui pour qualifier tous les actes d’hostilité anti-juive, que leurs fondements soient raciaux ou non.

Les motifs et mises en pratique de l’antisémitisme incluent divers préjugés, des allégations, des mesures discriminatoires ou d’exclusion-économique, des expulsions, voire des massacres d’individus ou de communautés entières.

En quoi les Arabes sont-ils des Sémites ?

L’origine de cette classification trouve sa racine dans la Bible. Que dit la Bible à ce sujet ?

Genèse Chapitre X verset 1

Sem est donc un des fils de Noé, c’est de lui que vient la lignée des Sémites. Mais regardons qui sont les autres enfants de Noé pour mieux comprendre la chose.

Japheth dont la racine hébraïque est Yaphé qui veut dire beau donnera naissance aux peuples d’occidents versés dans les arts. Ce sera la Grèce et Rome entre autres.

Les enfants de Cham seront ce que l’on appelle les peuples d’Afrique et de l’Orient à savoir entre autres les Arabes.

Les enfants de Cham sont, Cusch qui sont les peuples de la Mésopotamie, Mitsraïm l’Égypte et Canaan les peuples d’Arabie Syrie qui vont envahir par la suite la terre d’Israël.

La descendance Mitsraïm et de Canaan fils de Cham sont les «Arabes» d’Égypte et du Moyen-Orient avec entre autres les philistins descendants de Mistraïm et les peuples qui occupèrent toute la terre d’Israël que sont les descendants de Canaan.

Nous voyons donc que la plupart des Arabes ne sont pas des descendants de Sem, mais de Cham.

Quant à Chem ( qui veut dire Nom en Hébreu), la Bible le reconnaît comme ayant eu le mérite d’être le père de Héber, qui donnera l’identité hébraïque à une partie de ses descendants

Chem       Arpacsad       Sélah      Héber       Péleg       Réhu       Sérug        Nahor       Térach

Abram prit pour femme Saraï (fille de Haran) et Nachor prit pour femme Milka (fille de Haran).

Abram futur Abraham eut un enfant nommé Ismaël d’une mère porteuse nommée Hagar esclave égyptienne, puis il eut Isaac né de Sarah. Isaac se maria avec Rivka fille de Milka. Isaac aura deux enfants Ésaü et Jacob. Jacob se maria avec les petites filles de Milka Rachel et Léa.

Ismaël et Ésaü se marièrent avec des descendantes de Cham notamment avec des Égyptiennes.

Les hébreux ou Israélites après que Jacob reçut de Dieu le nom d’Israël sont les seuls à prétendre à être des Sémites au sens où ils sont les descendants de Héber fils identifiant de la nature de Chem, comme nous l’avons vu plus haut.

Ce rappel un peu fastidieux mais nécessaire démontre que notre communauté avec les Arabes ne tient qu’aux vicissitudes de l’histoire. Si l’Islam a des petits points communs avec le Judaïsme, c’est parce qu’il s’en est inspiré en le dénaturant.

Certains dans notre communauté nostalgique d’un passé fait de brimades et d’injustice à l’égard des communautés juives en pays d’Islam occultent les heures noires pour ne conserver que des images faussement paisibles. La preuve tient au fait que seul un petit nombre de Juifs qui ne peuvent pas quitter ces pays y sont encore, et n’y ont aucun avenir. Alors que la quasi-majorité a dû fuir ces pays hostiles et antisémites au sens vrai du terme.

Cette hostilité se perpétue en France et ailleurs, par une falsification de l’histoire, en commençant par une falsification de la terminologie. Un Juif s’il est anti-arabe serait un antisémite, en voilà une belle escroquerie intellectuelle et morale.

Cette escroquerie est entretenue par des mouvements pro-palestiniens qui veulent entretenir la confusion des idées en luttant soi-disant contre l’islamophobie. En se disant victimes d’antisémitisme ils dénaturent la souffrance du peuple juif, pour victimiser les Arabes, grâce à une rhétorique perverse.

Cette perversité n’est malheureusement pas comprise par les médias, qui sont totalement démunis intellectuellement.

Aussi les cris « d’antisémite » à l’encontre d’Alain Finkielkraut ont été pris comme des propos tout juste incohérents, alors que dans la bouche de cet antisémite véritable il y avait une vraie perversité.

Ce n’est pas seulement Alain Finkielkraut, qui a été insulté, mais à travers lui, tous les Juifs.

Nous attendons donc des représentants de la communauté, ceux qui sont si prompts à courir devant les photographes pour se faire tirer le portrait aux côtés des hommes politiques, qu’ils portent plainte pour insultes publiques à l’encontre des Juifs de France.

Leur silence est gravissime depuis le début de ces affaires des gilets jaunes. Il faut arrêter de baisser la tête. Ce n’est pas tout de boycotter (Messieurs du Consistoire) une invitation du Président de l’État d’Israël sous prétexte que parmi la délégation devant recevoir M. Reuven Rivlin, il y avait des Juifs libéraux, encore faut-il être capable de travailler à son unification et à son intérêt exclusif, et non son intérêt personnel.

Nous attendons de vous que vous assumiez vos prérogatives, puisque vous avez su les accaparer par vos méthodes douteuses, et qu’à votre tour, au vu des pouvoirs que vous vous êtes conférés, de les assumer pleinement.

Moshé COHEN SABBAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here