La source de cet article se trouve sur ce site

L’académicien et philosophe Alain Finkielkraut, pris à partie samedi par des gilets jaunes antisémites, s’est dit blessé d’être traité de raciste tout en réaffirmant sa fierté d’être juif.

“On me traite de sale raciste. […] Quand vous êtes traité de juif, vous pouvez redresser la tête et puis l’injure vous pouvez la porter comme une couronne, mais quand vous êtes traité de raciste, vous êtes tout d’un coup coupable du pire des crimes”, a-t-il confié à LCI.

“Je suis la cible d’un nouvel antisémitisme parce que les gens reconnaissent mon visage”, a déclaré le philosophe, interrogé par CNEWS. “Il ne faut pas tout confondre, ce n’est pas les années 1930”, a-t-il souligné.

Alain Finkielkraut s’exprime à propos des insultes antisémites qu’il a subi samedi, lors de la manifestation des #Giletsjaunes

Publiée par CNEWS sur Dimanche 17 février 2019

Éric Hazan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here