La source de cet article se trouve sur ce site

Les auditeurs attentifs et informés le savent : la présentation faite par France-Inter des événements au proche-orient est à peu près systématiquement biaisée, en défaveur d’Israël. La radio de service public est allée plus loin ce 6 mai avec des chiffres absurdes concernant les affrontements à Gaza.

Dans son journal de 7h30, Sébastien Laugénie nous a annoncé que des tirs avaient été échangés entre palestiniens et israéliens, les palestiniens ayant envoyé plus de 600 roquettes et les israéliens ayant lancé 300.000 missiles.

Trois cent mille missiles israéliens.

Côté victimes, France-Inter en compte 4 côté israélien et 23 côté palestinien.

Pour fixer les idées, lors de la bataille de Verdun ce sont en moyenne 100.000 obus qui étaient tirés quotidiennement par chaque camp. Pour un bilan quotidien de l’ordre de 500 à 600 morts de chaque côté. Autrement dit, si l’on en croit France-Inter, avec trois fois plus de projectiles les Israéliens ont fait 25 fois moins de victimes que les obus de 1916.

Dépôt de munitions pendant la bataille de Verdun.

Dépôt de munitions pendant la bataille de Verdun.

Ce chiffre de 300.000 missiles est grotesque. Et il n’est pas nécessaire de se livrer à des comparaisons historiques et macabres pour s’en apercevoir.

Pour écouter France-Inter de manière très régulière, je peux dire que j’ai entendu de nombreuses erreurs ou approximations factuelles, mais aucune de ce type, avec un chiffre si évidemment faux, affirmé et non démenti dans la foulée.

 MAL, publié le  , mis à jour à 

3 Commentaires

  1. France Inter est une radio idéologique de gauche antiisraelienne. Tous les éditoriaux sont une entorse à la vérité, un mensonge, une déformation de la réalité, à des fins politiques Tous les bulletins d’information sont ceux de l’AFP agence antiisraelienne, la voix du quai d’Orsay.

  2. Moi, ce qui m’intéresserait beaucoup ce sont les noms des juifs qui bossent sans vergogne à F.I. …ainsi que partout dans le Service Dit Public va guérir à temps.
    Nous disposons d’une bande de Judas depuis toujours Pfefferkorn Troquemada Santa Maria Bodin et j’en passe mais jamais autant que depuis le délire messianique bolchévique et la gauche Post Moderne.
    Une maladie dont je me demande qui va guérir à temps…? Eux ou Nous?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here