La source de cet article se trouve sur ce site

FINI DE RIRE

L’humoriste Kamel Bennafla, qui a rencontré Gad Elmaleh à la fin des années 1990, le met en cause

Sous le titre jeu de mots « Gad et le malaise », Society consacre sa dernière Une  aux affaires de plagiat qui visent  Gad Elmaleh. « Ils sont plusieurs, sur Internet mais aussi IRL, de Casablanca à Montréal, célèbres et anonymes, à soupçonner ou accuser Gad Elmaleh de leur avoir volé des vannes, écrit le magazine sur Twitter. On est allé les voir. Et ils ne rigolent pas trop avec ça. » Le témoignage le plus parlant, et jusqu’alors inédit, est celui de Kamel Bennafla, humoriste de 62 ans, qui accuse Gad Elmaleh de lui avoir volé son skech du « blond ». Soit l’un de ses personnages les plus connus.

Ils sont plusieurs, sur Internet mais aussi IRL, de Casablanca à Montréal, célèbres et anonymes, à soupçonner ou accuser Gad Elmaleh de leur avoir volé des vannes. On est allé les voir. Et ils ne rigolent pas trop avec ça.

Image

C’est l’histoire d’un blond

Kamel Bennafla raconte avoir rencontré Gad Elmaleh à la fin des années 1990, dans une émission de radio animée par Tex, sur Europe 2 Avignon. A l’époque, il cartonne sur scène avec le sketch « Ma femme au ski », où un Marseillais rencontre sur les pistes un « blond », « un beau gosse, propre sur lui, qui fait tout bien et ridiculise les autres », précise-t-il. Gad est fan, et lui demande même un enregistrement : « Il m’a dit que c’était pour l’écouter le soir à la maison, genre pour qu’il puisse progresser avec. J’étais flatté. »

20minutes.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here