La source de cet article se trouve sur ce site

Un rapport de l’analyste et chercheur Mustafa Habib affirme que les services de renseignements israéliens ont obtenu des photos de systèmes de missiles balistiques iraniens parvenus dans la ville de Bassorah, dans le sud de l’Irak, et dirigés vers la région du Golfe.

Le reportage cite l’ancien vice-président irakien Iyad Allaoui, qui aurait été informé par un responsable américain.

Les images n’ont pas été rendues publiques.

Selon le reportage, c’est la raison de la visite soudaine et imprévue du secrétaire d’État américain Mike Pompeo en Irak la semaine dernière.

israeldefense.co.il

Commentaire JForum : pour le moment, le bras de fer militaire entre les Etats-Unis et l’Iran se limite à l’exhibition de forces, en conséquence des provocations multiples de l’Iran, avec des hypothèses fondées, mais, apparemment un manque de preuves avérées sur les actions attribuées aux commandos marine iraniens.

A cette heure, on ne sait pas précisément vers quels choix s’oriente l’Administration américaine, avec à sa tête, Trump, mais également les réputés Faucons Mike Pompeo et John Bolton. Cette configuration est favorable à Israël et a totalement renversé la table de la mauvaise posture stratégique construite par Obama, avouant mais un peu tard, avoir tout fait pour mener à un accord nucléaire bancal.

Au bout du compte, l’enjeu est que toute relance de négociations offrira un nouveau laps de temps suffisamment long pour permettre aux ingénieurs nucléaires d’achever la fabrication de leurs premières bombes. L’Iran ferait alors entrer la Russie et la Chine dans la danse et, comme avec Kim Jung Un, il serait plus simple pour Téhéran de contrecarrer toute progression des résolutions et parachever son oeuvre nucléaire.

La solution viable, seule capable de contraindre l’Iran à baissé pavillon nucléaire, est  très vraisemblablement la confrontation, soit par la destruction des atouts de ses vassaux, mais surtout celle de son prgramme militaire nucléaire avant que celui-ci ne nuise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here