La source de cet article se trouve sur ce site

L’agence de sécurité israélienne Shin Bet a accusé lundi l’Iran de financer les violences palestiniennes près de la clôture de sécurité entre Gaza et Israël.

“L’Iran transfère des fonds au Hamas pour ses actions violentes dans la zone de la clôture de la bande de Gaza”, a déclaré le Shin Bet dans un communiqué, en référence aux affrontements meurtriers qui ont opposé émeutiers pro-Hamas et troupes israéliennes.

Ces informations se basent sur des renseignements et sur des interrogatoires d’émeutiers palestiniens capturés après avoir franchi la clôture, ajoute le service de renseignement.

Depuis le 30 mars, le Hamas organise chaque semaine des émeutes de masse près de la clôture, sous le nom de “Grande marche du retour”.

Yaakov Tanenbaum

Gaza: les dernières infos

00h00: le porte-parole de Tsahal a indiqué que onze raids ont été menés en tout durant la journée de lundi contre des objectifs du Hamas dans la bande de Gaza, au moyens d’avions, d’hélicoptères ou de drones. Par ailleurs, un tank a détruit des positions du Hamas au nord de la bande de Gaza.

23h38: les médias de Gaza font état de vols de reconnaissance d’appareils de Tsahal et de drones au-dessus de la bande de Gaza. Tsahal surveille ce qui se passe au sol au cas où les terroristes décidaient de tirer des roquettes durant la nuit.

23h30: Israël menace les chefs du Hamas. Tsahal a fait passer un message clair au Hamas par l’intermédiaire de l’Egypte. Si les provocations se poursuivent, les chefs du Hamas pourraient devenir des cibles. Jusqu’à présent les “héros” qui sont à la tête de l’organisation terroriste restent bien en arrière, haranguent les foules et les poussent en avant pour aller provoquer les soldats de Tsahal.

23h00: la Turquie rappelle ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis. Ankara a pris cette décision pour protester à la fois contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et contre ce qui se passe près de la bande de Gaza. Le gouvernement turc a également décrété trois jours de deuil national à la mémoire des terroristes morts lors des provocations (article suivra).

22h20: la Maison-Blanche condamne le Hamas sans ambiguïté. La politique basée sur la morale se poursuit à la Maison-Blanche. Dans un communiqué, la présidence américaine rend le Hamas entièrement responsable des violences qui se déroulent le long de la clôture de sécurité entre la bande de Gaza et Israël ainsi que de la situation humanitaire qui règne à Gaza. Le communiqué rappelle aussi qu’Israël a parfaitement le droit de protéger ses frontières et sa population. Une honnêté et un sens de la justice dont l’Union européenne n’est pas capable de faire preuve.

22h03: l’Afrique du Sud rappelle son ambassdeur. Comme une réaction pavlovienne, mis à part les Etats-Unis qui soutiennent totalement israélien dans son droit de légitime défense, la communauté internationale dénie à Israël le droit de se défendre. Le ministère sud-africain a décidé de rappeler son ambassadeur Sisa Ngombane à Pretoria. Avec toupet le ministère écrit: “Suite à l’agression violente dans la bande de Gaza, le gouvernement sud-africain condamne de la manière la plus ferme les actes de violences des forces armées israéliennes le long de la frontière avec Gaza, qui ont fait au moins quarante victimes. Ces victimes participaient à des manifestations silencieuses contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem”!!!

21h50: le secrétaire d’Etat de l’Onu, Antonio Gutteres a sévèrement condamné Israël: “Je suis horrifié par le nombre de Palestiniens qui ont été tués ou blessés lors des affrontements avec Tsahal à la frontière de la bande de Gaza. Israël doit se comporter avec retenue pour tout ce qui concerne l’usage des armes à feu. De son côté le Hamas et les leaders des protestations doivent empêcher toute provocation”. Une déclaration copiée-collée de celle de l’Union européenne. Ceux qui pensaient que l’arrivée d’Antonio Gutteres réhabiliterait l’Onu se sont lourdement trompés.

20h52: le Premier ministre Binyamin Netanyahou tient une réunion sécuritaire importante lundi soir avec les principaux chefs de Tsahal, de la police et des services de sécurité pour envisager la journée de mardi – journée de la ‘naqba’ – ainsi que les jours qui viennent qui seront également sous haute tension puisque vendredi correspond au début du ramadan, un prétexte de plus pour les musulmans de se livrer à des actes de violences.

20h34: pour la troisème ou quatrième fois, des terroristes du Hamas ont mis le feu et endommagé le pipeline de gaz qui relie Israël à la bande de Gaza, portant ainsi atteinte à leur propre population.

Shraga Blum

The post Israël accuse: “L’Iran transfère des fonds au Hamas pour ses actions violentes dans la zone de la clôture de la bande de Gaza” appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.