La source de cet article se trouve sur ce site

Manifestation contre le suspect du meurtre d'Ori Ansbacher, arrêté près de Ramallah.

Protestation après que le suspect du meurtre d’Ori Ansbacher a été arrêté près de Ramallah .. (crédit photo: AVSHALOM SASSONI)

Suite à l’arrestation d’un Palestinien soupçonné d’avoir commis le meurtre brutal d’Ori Ansbacher, âgé de 19 ans, des Israéliens manifestent à Tel Aviv pour réclamer que le meurtrier soit condamné à la peine de mort.

La manifestation sur la place Rabin, une place publique du centre de Tel-Aviv, s’est ralliée pour réclamer diverses formes de punition des terroristes, notamment la peine de mort pour terroriste, l’expulsion et la démolition de maisons.

“Seules des déportations en Syrie et une pendaison publique sur la place Rabin permettront de mettre fin à de telles choses”, a déclaré une femme participant à la manifestation.

Tsahal et les forces de police ont arrêté samedi Arafat Arfaiah, âgé de 29 ans, un Palestinien soupçonné d’avoir commis l’assassinat brutal d’Ori Ansbacher, selon l’unité du porte-parole de la police.

Le suspect a été arrêté près de Ramallah et vivrait à Hébron, où lui et sa famille sont réputés membres du Hamas.

“L’enquête conjointe de la police israélienne et du service général de sécurité a amené l’unité de la police des frontières, les forces de sécurité du Shin Bet et Tsahal à mener des opérations à Ramallah, dans le cadre desquelles un suspect a été arrêté lors de l’assassinat Ori Ansbacher à Jérusalem “, a déclaré le porte-parole de la police des frontières dans un communiqué publié.

“Dès l’instant où le corps d’Ori Ansbacher, âgé de 19 ans, a été retrouvé dans le quartier d’Ein Yael à Jérusalem, une équipe d’enquête commune de la police israélienne et du service de sécurité générale s’est attachée à rechercher ensemble tous les éléments d’information et éléments de preuve pourrait conduire à l’identité du suspect. ”

“Il existe un ordre de censure sur chaque détail de l’enquête, à l’exception de ce qui était écrit dans cet avis”, a conclu le communiqué.

Les unités de la police des frontières ont été confrontées à de graves troubles à leur arrivée à Ramallah. Des pierres, des bombes artisanales et des cocktails Molotov ont été lancés sur des véhicules de sécurité, selon Yediot Aharonot.

Le corps de Ansbacher a été retrouvé jeudi à Ein Yael, à Jérusalem. Sa dépouille été inhumée vendredi dans sa ville natale de Tekoa, près de Gush Etzion.

Ori Ansbacher était volontaire au centre de jeunesse Ye’elim à Ein Yael dans le cadre de son service national. La police enquête sur sa mort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here