La source de cet article se trouve sur ce site

Le citoyen arabe israélien et ex-combattant de l’EI Sayyaf Sharif Daoud, qui a demandé au Premier ministre Benyamin Netanyahou de l’aider à être rapatrié en Israël.

“Au début, je pensais que cela allait être facile. Tout le monde lit sur le régime syrien. Ma principale motivation était de combattre le régime syrien pour toutes les horreurs qu’il a commises. Nous avons tous vu comment ce régime a massacré femmes et enfants”, a déclaré l’ex-combattant à Matthias Inbar pour i24NEWS.

“Mon objectif était de porter secours au peuple syrien”, a affirmé l’homme originaire du village de Kfar Bara dans le centre d’Israël.

Celui qui a tenté de fuir le groupe Etat islamique a confié qu’il s’était fait capturer par l’Armée syrienne libre (ASL) et torturer.

Lorsque je me suis de nouveau évadé, je me suis retrouvé aux mains des Forces démocratiques syriennes (FDS). Je n’en peux plus. Je ne pensais pas que cela allait être aussi dur”, a-t-il confié.

“Guerres, prisons, interrogatoires, injustices, torture… J’ai vraiment trop souffert. Je veux enfin retrouver mon pays. Je veux vivre en paix. Je n’en peux plus”, a-t-il encore dit.

 Sayyaf Sharif Daoud demande aujourd’hui à l’Etat d’Israël de lui “ouvrir son grand coeur”.

 “Il peut arriver à tout le monde de commettre des erreurs. Je veux rentrer dans mon pays. Je suis prêt à accepter toute condamnation et à comparaître devant le tribunal israélien,” a-t-il souligné à i24NEWS.

Entretien réalisé par Matthias Inbar, spécialiste des questions sécuritaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here