La source de cet article se trouve sur ce site

Dans les Hauteurs de Mamilla, quartier de Jérusalem qui relie moderne et Vieille ville, une délégation de parlementaires s’est donné rendez-vous mardi soir pour un dîner de gala.

Elnet, une ONG qui oeuvre pour les relations entre l’Europe et Israël a organisé la venue d’une délégation de parlementaires français.

L’objectif consiste à faire découvrir l’Etat hébreu à ces députés de l’Hexagone et célébrer les 70 ans de relations diplomatiques entre les deux pays.

Je crois que c’est très important qu’il y ait des contacts réguliers entre les parlementaires français et les institutions israéliennes avec parfois des points de vues différents,” a déclaré Simon Sutour du Parti Socialiste.

“J’ai un amour profond pour ce pays. Par ailleurs, je pense qu il y a un travail pédagogique à faire. On le voit avec la forte montée de l’antisémitisme, et c’est très important qu’il y ait une délégation parlementaire ici,” considère de son côté Joachim Son-Forget, député UDI.

Invité d’honneur, Amir Ohana, ministre israélien de la Justice, a évoqué le rêve juif bi millénaire : celui de revenir sur cette terre. Une histoire que beaucoup des députés présents ici découvrent pour la première fois.

Selon Meyer Habib, député UDI et également présent a expliqué que la France est “un pays qui veut lutter contre l’antisémitisme mais qui a un problème avec la haine d’Israël et l’antisionisme.”  

Plusieurs rendez-vous importants attendent pendant 4 jours la délégation parlementaire, dont une rencontre avec le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

“La paix est inévitable”, a déclaré le ministre Amir Ohana, tel un voeu prononcé dans la ville symbole du conflit israelo- palestinien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here