La source de cet article se trouve sur ce site

La fédération  internationale de Football ( FIFA ) a diligenté une enquête contre Jibril Rajoub, président de l’Association palestinienne de football (PFA), pour violation du code d’éthique de cet organisme.

L’enquête est basée sur des preuves qui ont été soumises à la Commission de discipline de la FIFA par Palestinian Media Watch (PMW).

Elles révèlent que Rajoub et la PFA a encouragé et glorifié le terrorisme, incité  à la haine et à la violence, promu le racisme et empêché l’utilisation du football pour construire un pont en faveur de la paix.

Et la liste des méfaits de Rajoub est longue. Plusieurs  événements de football soutenus par la PFA ou organisés par Rajoub portent le nom de terroristes.

De la même manière, plusieurs équipes palestiniennes de football portent le nom de terroristes et d’organisations terroristes ayant tué des citoyens israéliens.

Itamar Marcus, directeur de PMW, s’est félicité de la décision de la FIFA d’ouvrir une enquête sur le comportement de Jibril Rajoub.

« Il est humiliant pour la FIFA de permettre à un supporter du terrorisme qui utilise un langage raciste abominable d’occuper n’importe quelle rôle ou position attachée à la réputation de la FIFA », a poursuivi Marcus.

«Au lieu d’utiliser le football pour construire des ponts et promouvoir la paix et la coexistence, Rajoub utilise sa position pour inciter à la violence et pour promouvoir et glorifier le terrorisme. J’espère que la FIFA va définitivement, une fois pour toutes, retirer définitivement Rajoub de toute position officielle et éliminer cette tache sur le football international. « 

Rajoub et le terrorisme

Dans une précédente plainte de 2017, PMW  expliquait comment Rajoub avait honoré les assassins terroristes, les qualifiant de « sacrés », y compris Leila Khalid,  qui avait détourné un avion, ainsi que le terroriste Abu Sukkar – qui avait planifié et perpétré un attentat à la bombe en 1975 à Jérusalem, faisant 15 morts et plus de 60 blessés.

PMW a présenté des éléments de preuve qui montrent qu’en octobre 2015, juste après le début de la vague d’attentats, «au lieu d’utiliser son influence pour calmer l’atmosphère meurtrière», Rajoub a «choisi de promouvoir et de glorifier le terrorisme et les terroristes».

Dans une interview accordée à la télévision officielle de l’Autorité palestinienne le 17 octobre 2015, Rajoub a déclaré que « ce sont des actes de bravoure individuels, et j’en suis fier. 

» Je félicite tous ceux qui les ont réalisés. Je vous le dis, nous sommes fiers de vous. « 

Ce n’est pas la première fois que Rajoub est sanctionné par l’organe de tutelle du football.

En août dernier, la Commission disciplinaire de la FIFA a infligé une amende de 20 000 francs suisses (20 340 dollars) à Rajoub et à une interdiction de matches pour avoir menacé Lionel Messi, l’attaquant vedette de l’équipe de football argentine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here