La source de cet article se trouve sur ce site

Une équipe de scientifiques israéliens affirme qu’ils sont en passe, d’ici une année environ, de mettre au point un médicament capable de guérir différentes sortes de cancer.

Selon le Cancer Research UK, cette maladie a entraîné la mort de 6,9 millions de personnes à travers le monde en 2018.

Alors que des scientifiques britanniques déclaraient récemment que le cancer pourra être vaincu d’ici une vingtaine d’année, ces chercheurs israéliens estiment y arriver beaucoup plus tôt, comme l’affirme Dan Aridor, président du comité directeur de la société Accelerated Evolution Biotechnologies Ltd (AEBi), créée en l’an 2000 dans la Parc scientifique Haïm Weizman, et qui développe ce médicament.

“Il s’agit d’une excellente nouvelle quand on sait qu’environ 18 millions de nouveaux cas de cancer se détectent chaque année”, indique Dan Aridor.

Le traitement en question est appelé MuTaTo (multiobjecvtive Toxin) qui attaquera les cellules cancéreuses sans pratiquement aucun dommage collatéral.

L’équipe de chercheurs indique que ce nouveau médicament agira dès le premier jour et n’aura besoin d’être administré que durant quelques semaines.

Dan Aridor souligne également que ce médicament sera beaucoup moins cher que les traitements actuels.

Le Dr. Ilan Morad, Pdg de la compagnie a expliqué plus en détails que ce médicament luttera aussi contre les mutations des cellules cancéreuses au moyen de trois sortes de peptides (polymères d’acides aminés) ajoutés d’une toxine anti-cancéreuse qui attaqueront et tueront les cellules atteintes.

Ces dernières années, la recherche contre le cancer a permis de réduire la mortalité dans de nombreux pays.

Mais quand le médicament développé par AEBi pourra être commercialisé, il s’agira sans aucun doute d’un tournant historique qui permettra de sauver des millions de vie à travers le monde.

Les dirigeants d’AEBi disent avoir déjà effectué de nombreux tests qui donnent des résultats très satisfaisants et réguliers.

Dans un communiqué, la compagnie AEBi indique : « Le Dr. Ilan Morad a donné durant l’année écoulée trois conférences sur ce sujet lors de congrès en Allemagne et à Boston devant des forums de scientifiques et a obtenu des réactions élogieuses. Récemment, nous avons reçu l’autorisation de l’Office américain des brevets ».

Shraga Blum

lphinfo

Photo Pixabay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here