La source de cet article se trouve sur ce site

Le nombre de combattants de l’État islamique augmente en Syrie

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE
Un observateur du Pentagone a déclaré que 4 000 à 6 000 combattants de l’État islamique demeurent encore dans le nord-est de la Syrie, bien au-delà du nombre cité par le Département de la défense.

Selon un organisme de surveillance du gouvernement américain, il reste encore au Pentagone de nombreux combattants de l’État islamique à vaincre en Syrie.

Alors que les forces soutenues par les USA commencent à prendre pour cibles ce qu’elles pensent être les derniers vestiges de Daesh près de la frontière irakienne, jusqu’à 4 000 à 6 000 combattants IS demeurent dans leur ancien bastion du nord de la Syrie, a révélé un inspecteur général conjoint dans un nouveau rapport au Congrès, lundi dernier.

Ce chiffre, attribué à l’évaluation de l’Agence de renseignement de défense (DIA), permettrait d’accorder à l’État islamique une force militaire bien supérieure à celle que le Pentagone a reconnue publiquement.

Les responsables du Pentagone ont estimé en décembre dernier que 2 000 combattants de l’EI restaient en Syrie. La coalition a depuis cessé de fournir des estimations publiques des groupes survivants de Daesh, mais n’a pas donné de raison à cet arrêt des estimations, alors même qu’elle entre dans la phase finale de l’opération Roundup (encerclement) visant à dégager la ville de Hajin près de la frontière, où trois divisions des troupes irakiennes tiennent une position de blocage de tout échappatoire.

Le pôrte-parole du Département de la Défense, le Cmdr Sean Robertson a déclaré que le chiffre de la DIA “parle pour lui-même”. Le porte-parole de la coalition dirigée par les Etats-Unis, le colonel Thomas Veale, a déclaré à la presse en juin qu’il n’avait “rien à ajouter” aux précédentes estimations qui se situaient entre 1 000 et 3 000 militants en Syrie.

Mais l’évaluation de la DIA suggère également qu’il y a plus de combattants de Daesh en Syrie en dehors du nord-est, suggérant que le groupe aurait migré vers d’autres régions du pays, alors qu’il était bombardé par des troupes américaines stationnées dans le nord-est. La DIA a déclaré à l’inspecteur général que 13 100 à 14 500 combattants de Daesh subsistent encore dans toute la Syrie.

Les forces syriennes fidèles au président Bachar al-Assad ont commencé à avancer dans la région désertique de Suwayda contrôlée par Daesh, cette semaine, où le groupe djihadiste a récemment  pris pour cible la minorité druze lors d’une série d’attentats-suicides. Les unités de protection du peuple dirigées par les Kurdes – connues sous le nom de YPG – qui reçoivent des armes et un soutien aérien américains, ont déclaré dans un communiqué cette semaine qu’elles seraient prêtes à aider les villes druzes encerclées dans la région.

Les experts affirment que les responsables américains surveillent de près les mouvements de combattants de Daesh hors du camp de réfugiés de Raqqa et de Yarmouk, ce qui aurait pu aider les services de renseignement à évaluer le nombre de djihadistes daeshistes restants.

“Je ne peux pas imaginer un instant qu’il n’y ait pas eu de surveillance très stricte lorsque des combattants de Daesh se sont déplacés en groupes”, a déclaré Donatella Rovera, conseillère principale d’Amnesty International pour les crises. . Mais, at-elle averti, “je ne pense pas vraiment que nous savons combien de personnes il y a.”

La DIA a également indiqué à l’inspecteur général que le dénombrement des effectifs de Daesh pourrait fluctuer à mesure que les opérations militaires contre le groupe se poursuivaient. Mais le nombre plus élevé de combattants pourrait donner un aperçu de la réticence du Pentagone à déclarer la victoire en Syrie, alors même que le président américain Donald Trump avait promis en mars de ramener 2 200 soldats américains de Syrie “très bientôt”.

“Je ne déclare pas de victoire avant qu’elle ne soit dans le rétroviseur”, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis. “A mesure que nous nous rapprochons, ce qui se passe avec Daesh, c’est qu’ils se regroupent et sont plus concentrés et qu’il est difficile de se battre.” C’est tout ce qu’on peut en dire.”

Trouvé dans:JAMES MATTIS, FRONTIÈRE SYRO-IRAKIENNE, LA POLITIQUE ÉTRANGÈRE AMÉRICAINE, LE CONFLIT SYRIEN, EST

Jack Detsch est le correspondant au Pentagone d’Al-Monitor. Basé à Washington, Detsch examine les relations entre les États-Unis et le Moyen-Orient à travers le prisme du Département de la défense. Detsch a déjà couvert la cybersécurité pour Passcode, le projet de Christian Science Monitor sur la sécurité et la confidentialité à l’ère numérique. Detsch a également été assistant éditorial chez The Diplomat Magazine et a travaillé pour des stations affiliées à NPR à San Francisco. Sur Twitter:  @ JackDetsch_ALM , Email: jdetsch@al-monitor.com.

Read more: al-monitor.com

The post Le nombre de djihadistes de Daesh augmente en Syrie© appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here