La source de cet article se trouve sur ce site

Les tensions entre la Jordanie et Israël dans le contexte des événements sur le mont du Temple se sont intensifiées lorsque le royaume hachémite a appelé au renvoi de l’ambassadeur israélien à Amman, Amir Wisbord, après sa convocation pour qu’il soit réprimandé au ministère des Affaires étrangères jordanien à la suite des émeutes sur le mont du Temple.

Des représentants du ministère jordanien des Affaires étrangères ont déclaré hier à l’ambassadeur que la Jordanie condamnait « la violation par la police israélienne de la mosquée Al-Aqsa tout en blessant les fidèles ».

Aujourd’hui, le parlement jordanien a appelé le gouvernement jordanien à expulser l’ambassadeur israélien dans le royaume et à faire revenir l’ambassadeur de Jordanie à Tel Aviv.

Les parlementaires jordaniens ont également appelé à « examiner la poursuite des accords de paix avec l’entité sioniste occupante ».

Il convient de noter que les décisions du parlement jordanien en matière de politique étrangère et de sécurité n’ont presque aucun effet juridique, hormis l’aspect déclaratif, et que seul le roi de Jordanie est autorisé à ratifier les décisions relatives à l’engagement politique et diplomatique de la Jordanie avec Israël. Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here