La source de cet article se trouve sur ce site

À 16 ans et demi, Noa Szollos est entrée dans l’histoire sportive d’Israël en devenant la première athlète de ce pays à remporter une médaille lors de jeux olympiques d’hiver.

Troisième lors du super G des JOJ 2020 sur la piste des Diablerets, elle a récidivé le lendemain en obtenant la médaille d’argent du combiné alpin à l’issue de la manche de slalom. Une belle occasion de faire connaissance avec cette championne prometteuse.

Cela ne fait que deux ans que Noa Szollos défend les couleurs d’Israël où elle ne s’est rendue que deux fois.

Cela n’empêche pas cette Hongroise de naissance de se montrer particulièrement fière d’avoir obtenu la première médaille de son pays d’adoption dans des Jeux d’hiver.

« Je suis très fière d’être la première championne d’Israël à parvenir à atteindre un podium aux Jeux d’hiver, » souligne-t-elle. « C’est un sentiment tellement fort de pouvoir représenter le pays de cette manière. »

Née à Budapest dans une famille juive, Noa a suivi les traces de son papa Peter qui lui aussi a défendu les couleurs de la Hongrie avant d’obtenir la citoyenneté israélienne et de devenir coach.

« Au début, je pensais que ce serait difficile de me sentir israélienne, reconnaît Noa. Mais quand je me suis rendue en Israël, je me suis vraiment sentie comme chez moi. »

Noa Szollos

www.olympic.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here