La source de cet article se trouve sur ce site

Attentat de la pizzeria Sbarro : près de 300.000 $ versés aux terroristes par l’AP (rapport)

L’attentat de la pizzeria Sbarro est un attentat-suicide perpétré le 9 août 2001 à Jérusalem

L’organisation non-gouvernementale Palestinian Media Watch, en charge de l’étude de la société palestinienne, a publié un rapport révélant que l’Autorité palestinienne (AP) a versé 294.332 $ (257.868 €) aux terroristes responsables de l’attentat-suicide perpétré dans la pizzeria Sbarro, le 9 août 2001 à Jérusalem.

Il y a 17 ans quasiment jour pour jour, à 14h00, Izz al-Din Al-Masri était entré dans ce restaurant du centre-ville avant de faire exploser une bombe au milieu des personnes qui y déjeunaient. Quinze civils avaient été tués, parmi lesquels sept enfants et une femme enceinte. Près de 150 blessés avaient également été dénombrés.

C’est la terroriste de nationalité jordanienne Ahlam Tamimi,(cousine de l’actuelle égérie Ahed Tamimi) alors étudiante en Cisjordanie, qui avait planifié cette attaque et déposé le kamikaze sur les lieux de l’attentat. La bombe que l’homme portait avait été confectionnée par Abdallah Barghouti.

Condamnés à plusieurs peines de prison à perpétuité, ces deux terroristes ont reçu des allocations de l’Autorité palestinienne s’élevant respectivement à 52.681 $ pour Ahlam Tamimi – libérée en 2011 dans le cadre de l’accord entre Israël et le Hamas conclut pour mettre fin à la captivité de Gilad Shalit – et à 191.526 $ pour Abdallah Barghouti, selon Palestinian Media Watch.

Dans son rapport, l’organisation non-gouvernementale précise qu’en septembre 2018, c’est un total de 294.332 $ qui aura été versé aux trois terroristes de l’attentant de la pizzeria Sbarro et à leurs familles.

Sbarro

Cette pratique de l’AP visant à dédommager les responsables d’attaques anti-israéliennes, considérés comme des “martyrs” par Ramallah, est régulièrement critiquée par le gouvernement israélien.

Courant juillet, le parlement de l’Etat hébreu a approuvé une loi visant à couper les fonds transférés par l’Autorité palestinienne aux familles des terroristes. Le texte stipulait que les prestations sociales versées par Ramallah aux responsables d’attaques meurtrières et à leurs proches devaient être déduites des recettes fiscales qu’Israël transfère annuellement à l’organe administratif de l’AP.

Suite à l’approbation de cette loi par la Knesset, les responsables palestiniens avaient souligné que l’Autorité palestinienne maintiendrait cette pratique en dépit des menaces américaines de suspendre le financement et la nouvelle loi israélienne.

The post Pizzeria Sbarro : 300.000 $ versés aux terroristes par l’AP. Vidéo appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here