La source de cet article se trouve sur ce site

Patrick nous a envoyé la vidéo et a écrit:
Nous étions présents lors de cette manifestation anti Israël.
Les organisateurs ont été mécontents qu’on les filme, par la suite deux policiers sont venus pour nous demander pourquoi nous étions là.
L’un comprenait notre présence l’autre non et a été assez virulent.
Ils ont pris notre identité et nous ont demandé de partir.
Nous avons expliqué que la manifestation est illégale mais les policiers en civil nous ont dit elle est autorisée.

Des propos antisémites ont été entendus au rassemblement pro-Hamas, organisé mercredi à Paris par le groupuscule EuroPalestine, autorisé par la préfecture de police de Paris.

Le député Meyer Habib a interpellé le préfet de Paris après les propos antisémites tenus lors d’un rassemblement pro-Hamas autorisé par les pouvoirs publics.

Dans un courrier adressé au préfet et au ministre de l’Intérieur, l’élu réclame l’interdiction des manifestations anti-israéliennes, rappelant au passage que les djihadistes Merah et Coulibaly ont justifié leurs massacres antijuifs afin de “venger les Palestiniens”.

Des propos antisémites ont été entendus au rassemblement pro-Hamas, organisé mercredi 8 mai à Paris par le groupuscule EuroPalestine.

Alors que des CRS rappellent aux organisateurs les conditions de la préfecture pour le bon déroulement de ce rassemblement, les manifestants ont invectivé les forces de l’ordre. “C’est les Juifs qui les ont envoyé”, “Payez les en shekel” (comprendre que les Israéliens dirigent la police française, “Halte au chantage à l’antisémitisme”, “Varsovie-Treblinka, et maintenant Gaza”, “Séparation du CRIF et de l’Etat”, peut-on entendre dans une vidéo.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Alors que des CRS rappellent aux organisateurs les conditions de la préfecture pour le bon déroulement de ce rassemblement, les manifestants ont invectivé les forces de l’ordre. “C’est les Juifs qui les ont envoyés”, “Payez-les en shekel” (comprendre que les Israéliens dirigent la police française), “Halte au chantage à l’antisémitisme”, “Varsovie-Treblinka, et maintenant Gaza”, “Séparation du CRIF et de l’Etat”, peut-on entendre dans une vidéo diffusée par une activiste anti-israélienne.

“Vous pouvez nous faire comme au Vel d’Hiv”, ose lancer Olivia Zemor, la présidente d’EuroPalestine.

En décembre dernier, le groupuscule anti-israélien a versé 25000 euros de dons récoltés au Hamas sans que les autorités françaises ne demandent des comptes à EuroPalestine.

En 2017 déjà, EuroPalestine avait récolté des fonds pour l’hôpital Shifa à Gaza, considéré par les renseignements israéliens comme le quartier général du Hamas.

Rappelons qu’EuroPalestine délivre un reçu fiscal permettant de déduire des impôts jusqu’à 66% de la somme envoyée. Indirectement, l’Etat français finance le Hamas.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here