La source de cet article se trouve sur ce site

Téhéran fait de son ambassade à Paris le fer de lance de sa diplomatie

Le nouvel ambassadeur iranien à Paris, Bahram Ghassenmi, a reçu la plus importante dotation budgétaire du ministère des affaires étrangères iranien. Téhéran compte faire de son ambassade en France le fer de lance de sa diplomatie en Europe, pour contrer l’hostilité américaine.

Selon nos sources, depuis sa nomination en mars dernier, l’ambassadeur iranien a lancé une grande opération de séduction visant des personnalités politiques, des médias et des hommes d’affaires. Il a ainsi convié à des rencontres informelles une quarantaine de parlementaires et des dizaines de journalistes et de chefs d’entreprises. Il a aussi multiplié les demandes d’audiences auprès de la cellule diplomatique de l’Élysée, du Quai d’Orsay, du ministère de la défense et du premier ministre

global-watch-analysis.com

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut toujours s’attaquer au maillon faible, celui qui est prêt à se vendre et accepter les compromissions, celui qui possède la langue diplomatique la plus habile et la plus retorse, à savoir le français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here