La source de cet article se trouve sur ce site

L’opération a débuté le 25 mars avec plusieurs frappes aériennes aux alentours de 17h40.

Les chefs et les commandants terroristes avaient déjà disparu dans des bunkers souterrains de la bande de Gaza, en prévision d’une opération à grande échelle de Tsahal, à la suite d’un attentat à la roquette contre le centre d’Israël et d’une série d’attaques terroristes en spirale visant des objectifs civils et militaires israéliens. Un peu plus tôt, Tsahal a déclaré: on entendra bientôt des explosions, dans le cadre de l’action offensive de Tsahal. Une vigilance accrue est conseillée conformément aux directives ». Les chefs de villes et de districts du Sud ont réagi en ordonnant à leurs populations d’ouvrir des abris, de fermer des écoles et de suspendre leurs activités. Tout au long de la journée, Tsahal a renforcé ses rangs le long de la barrière de Gaza et mobilisé des réserves, tout en consolidant le cercle des batteries anti-roquettes Dôme de Fer prêtes à intercepter des tirs de roquettes palestiniens sur des centres de population, notamment dans la région de Tel Aviv.

Le service ferroviaire entre les villes d’Ashkelon, dans le sud du pays, et Sderot, juste à l’extérieur de la bande de Gaza, a été suspendu et la circulation automobile a été réduite au minimum.

Des sources, à l’intérieur de la bande de Gaza, décrivent des préparatifs en vue d’un large affrontement entre le Hamas, le Jihad islamique, d’autres groupes terroristes palestiniens , et l’armée israélienne d’autre part. Leurs bases et leurs centres de commandement ont été évacués et leur équipement retiré. Le Hamas et le Jihad se sont terrés dans leur vaste réseau de bunkers souterrains. Leurs roquettes sont en état de préparation de guerre.

L’attaque à la roquette contre le Moshav Mishmeret, une ville située à 20 km au nord-est de Tel Aviv, a été retracée en remontant jusqu’à la base du Hamas près de Rafah, au sud de Gaza et a été identifiée comme une arme de fabrication artisanale d’une portée de 120 km. Elle a détruit une maison et blessé sept personnes, dont trois enfants, et infligé des blessures plus graves à une femme de 60 ans. Ils ont été légèrement blessés après avoir atteint la salle fortifiée de leur maison peu de temps avant l’explosion d’un coup direct.

Bâtiment servant du QG au Hamas 

La dernière attaque antiterroriste majeure de l’armée israélienne sur la bande de Gaza était l’opération Bordure de protection, du 8 juillet 2014. Le 17 juillet, des troupes terrestres israéliennes sont entrées dans l’enclave palestinienne.

   ,  ,  , 

IDF launches large-scale counter-terror operation in Gaza

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here